Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

De faux vendeurs de voitures sur leboncoin arrêtés à Orléans pour avoir agressé et volé leurs victimes

Trois hommes de 17, 18 et 19 ans ont été interpellés mardi à Orléans. Ils auraient mis de fausses annonces de vente de voitures sur leboncoin et fixé rendez-vous à leurs victimes, avant de les agresser et leur voler leur argent. C'est la police judiciaire qui les a arrêtés.

La police judiciaire prend le relais pour mener l'enquête.
La police judiciaire prend le relais pour mener l'enquête. © Radio France - Florence Gotschaux

Il s'agit d'un arnaque sur le site de vente en ligne leboncoin : trois hommes qui déposaient de fausses annonces de vente voitures ont été interpellés ce mardi par les enquêteurs de la direction interrégionale de la police judiciaire d'Orléans. Ils sont accusés d'avoir agressé et volé leurs victimes, indique Céline Visiedo, procureure adjointe de la République d'Orléans.

De fausses annonces sur leboncoin

A chaque fois, ils mettaient en ligne des annonces pour des voitures vendues, soi disant entre 1200 et 3000 euros pièce et demandaient aux acheteurs de se présenter à un lieu de rendez-vous avec la somme d'argent sur eux, en liquide. 

Un guet-apens

Ensuite, une fois sur place, les acheteurs se trouvent face à ces trois individus cagoulés et armés d'une matraque et d'un pistolet, selon la procureure adjointe d'Orléans Céline Visiedo, qui les menacent, voire les agressent, afin de les dépouiller de leur argent 

Agressions à Saran

Deux victimes ont ainsi été violentées le 18 et 25 avril dernier à Saran, près du Bois-Joli, une des victimes, frappée, a trois jours d'interruption temporaire du travail (ITT). Une troisième tentative a eu lieu à Montargis, selon le parquet d'Orléans. 

Des agresseurs présumés très jeunes

Les trois agresseurs présumés, des hommes de 17 ans, 18 ans et 19 ans, sont poursuivis pour extorsion en bande organisée. Ils ont été déférés au palais de justice d'Orléans ce jeudi. Le mineur est placé est incarcéré. Les deux autres, ce jeudi soir, étaient présentés au juge pour une mise en examen, le parquet ayant requis leur placement en détention provisoire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess