Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Arnaud Gijbels condamné à 25 ans de réclusion dans l'affaire du crime du Café du Théâtre

-
Par , France Bleu Besançon

Devant les assises du Doubs, à Besançon, l'accusé a été reconnu coupable de l'assassinat de Pascal Legal. Durant tout le procès, Arnaud Gijbels a répété avoir agi pour se venger d'un viol commis par la victime avec qui il avait des relations sexuelles tarifées. Les jurés sont allés au-delà des réquisitions de l'avocate générale.

PROCES CAFE DU THEATRE accusé
PROCES CAFE DU THEATRE accusé © Radio France - Photo Blandine Costentin

Ce vendredi, l'avocate générale Elisabeth Philiponet a expliqué qu'Arnaud Gijbels avait échafaudé la thèse du viol pour justifier sa vengeance, car dit-elle, "c'est plus facile de dire que l’on se venge d’un viol que de prostitution ".

Selon l'avocate générale, l’accusé a décidé un jour "qu’il n’y aurait pas d’autre fois et que cette fois il faudrait rentabiliser au maximum ", donc voler Pascal Legal et "qu’il ne puisse plus parler ".

Ce jeune homme, lui, n'a cessé de répéter pendant cinq jours : "je ne voulais pas le tuer ", mais s'est montré serein en l’avenir puisqu'il confiait au psychiatre être déjà passé à autre chose. "Il faut le ramener à la réalité " s’exclame alors l’avocate générale. "Il va créer une ligne de mode à son effigie aux Etats-Unis. Je ne veux pas lui enlever ses rêves mais je demande 22 ans dans une prison pour réfléchir ", conclut Elisabeth Philiponet.

"Ne le réduisez pas à la brutalité de son acte"

"Condamnez Arnaud Gijbels" , demande l'avocat de la défense, maitre Julien Vernet, à la cour, "mais ne le réduisez pas à la brutalité de son acte. Il n’est pas que ça, Arnaud Gijbels ".

PROCES CAFE DU THEATRE Arnaud Gijbels et son avocat
PROCES CAFE DU THEATRE Arnaud Gijbels et son avocat © Radio France - Photo Blandine Costentin

Un avocat qui n'a pas été entendu par les jurés. Maitre Vernet :

Maître Julien Vernet: "la justice a manqué d'humanité"

 

Les jurés ont donc prononcé une peine plus lourde que les réquisitions : 25 ans de réclusion criminelle, et un suivi sociojudiciaire de cinq ans.

PROCES CAFE DU THEATRE Laurent Legal et son avocate
PROCES CAFE DU THEATRE Laurent Legal et son avocate © Radio France - Photo Blandine Costentin

Et ce n'est pas une surprise pour l'avocate de la partie civile, Maitre Claude Varet :

assises CDT SON 03 partie civile

 

Cette condamnation ne ramènera pas Pascal confie sa famille. Laurent Legal, le frère de la victime :

assises CDT SON 01

Arnaud Gijbels a dix jours pour faire appel. Le deuxième accusé, Marouane Chkarmi, a été reconnu coupable de proxénétisme aggravé et condamné à six mois de prison avec sursis.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess