Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice
Dossier : L'affaire Xavier Dupont de Ligonnès

Affaire Xavier Dupont de Ligonnès : à Nantes, l'émoi des riverains du 55 boulevard Schuman

-
Par , , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Dans le quartier du rond-point de Rennes, au nord de Nantes, où se trouvait la maison des Dupont de Ligonnès, les nouvelles de l'arrestation d'un homme suspecté d'être Xavier Dupont de Ligonnès provoquent un émoi palpable.

Des journalistes devant la maison de Xavier Dupont de Ligonnès, encore vide aujourd'hui, vendredi soir.
Des journalistes devant la maison de Xavier Dupont de Ligonnès, encore vide aujourd'hui, vendredi soir. © AFP - Sebastien SALOM-GOMIS

Nantes, France

Dans le grand boulevard Schuman, les passants s'arrêtent tous au numéro 55. Les caméras des journalistes sont braquées sur l'ancienne maison des Dupond de Ligonnès. Célia, qui fréquentait le même collège qu'Anne de Ligonnès n'en revient pas : "Moi je suis choqué en fait. C'est même pas que je lui en veux, mais c'est un choc. Quand ça c'est passé, personne n'a compris, je sais qu'on avait beaucoup eu peur dans le voisinage, on n'osait pas trop sortir." Les nouvelles de l'arrestation d'un homme suspecté d'être Xavier Dupont de Ligonnès provoquent un émoi palpable parmi les habitants du quartier.

"Ma maman avait vu Xavier Dupont de Ligonnès transporter des sacs"

Lou, 18 ans, habite au 61 boulevard Schuman, tout près de la maison des Dupont de Ligonnès, restée fermée depuis le mois d'avril 2011. Mise en vente par deux fois, avait été vendue en 2015 à un couple : "Je me souviens de l'odeur des cadavres quand ils les ont déterrés, des détails qui sont assez choquants pour un enfant de 10 ans. Ma maman avait vu Xavier Dupont de Ligonnès transporter des sacs et faire une sorte de petit déménagement. On ne les connaissait pas mais ça fait 20 ans qu'on vit dans le quartier, tout le monde a entendu parler de ça".

Je me souviens de l'odeur des cadavres quand ils les ont déterrés, des détails qui sont assez choquants pour un enfant de 10 ans

Dans le voisinnage, beaucoup observent de leur fenêtre. Cyndelle est passionnée par cette histoire : "On a hâte de voir à quoi il ressemble, s'il a fait de la chirurgie, et de l'entendre, qu'il parle de tout ça". Certains comme Maud n'étaient pas là au moment du drame. La jeune femme et son mari n'ont pas connu la famille Dupond de Ligonnès, mais pourtant ils sont là devant leur porte : "On savait que c'était dans le coin mais on ne savait même pas que c'était à côté de chez nous. C'est vrai que ce soir, c'est une révélation". 

Une révélation pour certains, un soulagement pour d'autres qui avouent se sentir plus en sécurité depuis l'arrestation supposée de Xavier Dupond de Ligonnès.

Choix de la station

France Bleu