Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Arrêté anti-pesticide de Saoû : décision du tribunal administratif le 2 octobre

-
Par , , France Bleu Drôme Ardèche

Une quarantaine de personnes présentes pour soutenir le maire de Saoû (Drôme) au tribunal administratif de Grenoble ce lundi après-midi lors de l'audience sur son arrêté anti-pesticides. Le tribunal rendra sa décision mercredi 2 octobre.

Une quarantaine de manifestants devant le tribunal administratif de Grenoble pour soutenir le maire de Saoû
Une quarantaine de manifestants devant le tribunal administratif de Grenoble pour soutenir le maire de Saoû © Maxppp - françois breton

Saou, France

Le maire de Saoû, dans la Drôme, a été le premier maire du département à prendre un arrêté pour interdire l'épandage de pesticides à moins de 150 mètres des maisons dans sa commune. Daniel Gilles a agi après des plaintes de ses habitants qui se plaignent de remontée de pesticides dans leur maison. L’arrêté du maire de Saoû interdit aussi l’épandage de ces produits à proximité des terrains de jeux pour les enfants. 

Le tribunal administratif saisi par le préfet de la Drôme

Fin août, le tribunal administratif de Rennes avait suspendu le premier arrêté de ce type en France. Le préfet de la Drôme a donc logiquement porté l'arrêté drômois devant le tribunal administratif de Grenoble. Deux procédures distinctes, l'une en déféré préfectoral, sur le fond qui devra juger de la légalité ou non du texte édicté à Saoû. La seconde en référé pour demander que ce texte ne soit pas appliqué sans attendre le jugement au fond. C'est cette seconde procédure, rapide, que le tribunal a étudié ce lundi. Les magistrats ont annoncé qu'ils rendraient leur décision mercredi 2 octobre

Eric Piolle, le maire écologiste de Grenoble (à droite sur la photo) venu soutenir le maire de Saou au tribunal administratif - Radio France
Eric Piolle, le maire écologiste de Grenoble (à droite sur la photo) venu soutenir le maire de Saou au tribunal administratif © Radio France - François Breton

Manifestation de soutien au Maire 

Avant l'ouverture de l'audience à 14 heures, une quarantaine de personnes manifestaient pour soutenir Daniel Gilles et son arrêté anti-pesticides devant le tribunal grenoblois. Des habitants de son village, mais aussi des militants écologistes. La Frapna, fédération Rhône-alpes de protection de la nature, appelait à ce rassemblement. Le maire écologiste de Grenoble, Éric Piolle, est lui aussi venu apporter son soutien.

Saoû, dans la Drôme - Radio France
Saoû, dans la Drôme © Radio France - Denis Souilla
Choix de la station

France Bleu