Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Arrêtés après avoir désossé et brûlé une 2 CV à Mauguio

-
Par , France Bleu Hérault

Lors d'un contrôle nocturne à Mauguio (Hérault), les gendarmes ont arrêté deux hommes qu'ils soupçonnent d'avoir désossé une 2 CV avant d'y mettre le feu. À l'arrière de leur voiture se trouvaient des pièces détachées du véhicule qui a été détruit.

La 2 CV a été complètement désossée avant d'être incendiée
La 2 CV a été complètement désossée avant d'être incendiée - Gendarmerie 34

Mauguio, France

De la 2 pauvre 2 CV, il ne reste plus rien. Ou presque. Elle a été complètement désossée avant d'être incendiée à Mauguio. Les gendarmes de Lunel soupçonnent "deux individus au regard fuyant" qu'ils ont contrôlés à bord d'une voiture le 11 janvier, peu avant 5 heures.

Les gendarmes ont été "intrigués par la présence de pièces détachées sur les sièges arrières et dans le coffre." Au moment du contrôle, leur attention est attirée par des flammes qui s'élèvent, à 500 mètres de là. Une fois sur place, ils constatent que c'est une 2 CV qui est en train de brûler. Et ils remarquent que "les pièces de carrosserie présentes dans le véhicule contrôlé sont de la même marque et du même modèle que le véhicule incendié". Conclusion : flagrant délit de vol de pièces détachées et destruction de véhicule.

Les deux hommes, des Héraultais âgés de 30 et 32 ans, sont alors interpellés, conduits à la brigade de gendarmerie de Mauguio et placés en garde à vue. Déférés au parquet, ils ont été placés sous contrôle judiciaire jusqu’à leur jugement en février.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu