Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Arrêtez de faire les cowboys, bâtards !" : des policiers insultés lors d'un contrôle routier en Mayenne

-
Par , France Bleu Mayenne

Un jeune automobiliste, sans permis, a été condamné ce mardi à trois mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Laval pour avoir insulté des policiers lors d'un contrôle routier le 8 novembre dernier, en plein confinement.

Police - Illustration
Police - Illustration © Radio France - Xavier Dalmont

Le 8 novembre dernier, dans les rues de Laval, les policiers mettent en place un dispositif de contrôle routier dans le cadre du respect des mesures de confinement. Ils font signe à un automobiliste de s'arrêter, ce dernier refuse d'obtempérer et passe devant la patrouille tranquillement. Il n'ira pas très loin. 

Les agents, qui le rattrapent, lui demandent alors des comptes et quelques explications sur son comportement. Il roule sans permis, il a été suspendu, sous l'empire de produits stupéfiants et sans aucune attestation valable. Il raconte qu'il a pris le volant pour aller acheter des cigarettes. Agacé d'avoir été interpellé, il lance alors aux policiers une flopée d'injures : "fils de putes, je baise vos mères, bande de pédales, espèces de bâtards, fermez bien vos gueules". 

Pourquoi conduit-il sans permis ? Consomme-t-il beaucoup de cannabis ? Le jeune conducteur de 21 ans se défend très mal à la barre, ce mardi. Il explique que l'attitude des policiers l'a troublé et assure ne pas être dangereux au volant. Il se défend tellement mal que la Procureure de la République le coupe, intervient pour lui dire de se taire : "vous vous enfoncez". Et il en rajoute une couche : "si les policiers de se comportent bien avec moi, je me comporte bien avec eux". 

Le tribunal correctionnel le déclare coupable, le condamne à trois mois de prison avec sursis, son permis de conduire est annulé pour six mois. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess