Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

"On arrive à se rassurer avec l'amour et l'humanité des gens", Géraldine, victime des incendies à Saint-Gilles

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Une semaine après les incendies à Saint-Gilles (Gard), les habitants tentent de reprendre un semblant de quotidien normal. François de Rugy, le ministre de la Transition écologique a visité ce jeudi une propriété touchée par les flammes vendredi 28 juin.

Le terrain de cette maison à Saint-Gilles (Gard) totalement calciné par les flammes
Le terrain de cette maison à Saint-Gilles (Gard) totalement calciné par les flammes © Radio France - Romain Berchet

Saint-Gilles, France

Dans ce qu'il reste du jardin de Géraldine tout rappelle l'incendie du vendredi 28 juin à Saint-Gilles. Dans la commune, 250 hectares de broussailles ont été brûlés. La ville a été la plus touchée du département où les flammes ont détruit près de 600 hectares. Malgré le sinistre, cette mère de famille veut positiver. Elle a reçu ce jeudi après-midi la visite de François de Rugby, le ministre de la Transition écologique.

Les flammes se sont arrêtées au bord de sa maison. La pelouse a été totalement dévorée par l'incendie tout comme les installations en bois dans la propriété. "C'est un miracle ce qui s'est passé ici" a témoigné Géraldine auprès du ministre. 

L'incendie de Saint-Gilles (Gard) a totalement détruit le jardin de cette maison - Radio France
L'incendie de Saint-Gilles (Gard) a totalement détruit le jardin de cette maison © Radio France - Romain Berchet

Entre choc et relativisme

Une semaine presque jour pour jour après l'incendie, Géraldine est partagée entre deux sentiments : "à la fois le choc de cette heure où j'étais entourée par le feu avec les enfants dans la voiture. Je ne savais plus quelle décision je devais prendre. En même temps, je suis très heureuse de conserver ma maison." Mère de deux enfants, Géraldine confie sortir renforcée de cette épreuve. Elle a notamment été touchée par la solidarité de ses voisins, connaissances et amis lorsque l'incendie a commencé à grignoter son jardin. "Je lisais des messages à mes enfants pour les rassurer. Tous les sms que je recevais, des gens qui préparaient des habits ou encore ceux qui prenaient de nos nouvelles" précise Géraldine. 

"Je n'ai pas perdu ma maison mais j'ai gagné énormément vis-à-vis de du courage des gens et du lien humain qui peut se mettre en place dans ces moments là. C'est magique." 

L'incendie de Saint-Gilles (Gard) s'est éteint en bordure de cette maison familiale - Radio France
L'incendie de Saint-Gilles (Gard) s'est éteint en bordure de cette maison familiale © Radio France - Romain Berchet
Le jardin de Géraldine, une habitante de Saint-Gilles (Gard), a été totalement détruit par l'incendie du 28 juin dernier - Radio France
Le jardin de Géraldine, une habitante de Saint-Gilles (Gard), a été totalement détruit par l'incendie du 28 juin dernier © Radio France - Romain Berchet