Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Étrange série noire de disparitions d'animaux à Nohèdes, dans le Conflent

samedi 25 février 2017 à 7:08 Par Romain Asselin, France Bleu Roussillon

Nohèdes, commune située dans le Conflent, est en pleine tourmente. Huit chats et deux chiens sont morts depuis l'été dernier, dont deux en février. Des décès intervenus dans des circonstances intrigantes. L'oeuvre d'un empoisonneur ?

Des croquettes, mélangées à une mystérieuse poudre blanche, ont été retrouvées en deux endroits du village
Des croquettes, mélangées à une mystérieuse poudre blanche, ont été retrouvées en deux endroits du village © Radio France - Romain Asselin

Nohèdes, France

Qui s'en prend aux animaux de Nohèdes ? La question est sur toutes les lèvres dans ce paisible village des Pyrénées-Orientales. La mort, pour le moins suspecte, de plusieurs chats et chiens, ne laisse quasiment personne indifférent, parmi les quelque 60 habitants présents à l'année. Tout a commencé au mois d'août 2016, avec le décès de plusieurs chats en l'espace de quelques jours. Du jamais vu, à Nohèdes.

De savoir qu'il y a un assassin dans le village qui tue les animaux, on a tous peur..."

Si cette étrange série noire s'est stoppée nette en septembre, elle a repris son cours en ce mois de février. Avec la mort de deux nouveaux chiens, pris de violents vomissements après avoir ingéré des croquettes qui n'appartiennent pas à leurs propriétaires. La situation, sème évidemment une certaine forme de panique chez les amis des bêtes. Certains pensent tout simplement qu'un empoisonneur rode dans le village.

Le reportage de France Bleu Roussillon à Nohèdes

"Aucune preuve formelle"

Le Maire Vincent Mignon dédramatise. Il ne croit pas vraiment à la piste de l'empoisonnement volontaire.

Vincent Mignon : "Ce n'est pas dramatique, cela va s'arrêter"