Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Série de meurtres en Drôme, en Ardèche et en Alsace

Assassinat à Pôle emploi : Patricia Pasquion est une "victime purement gratuite", dit l'avocat de la famille

L'avocat de la famille de Patricia Pasquion, Denis Dreyfus, s'est exprimé ce lundi matin sur France Bleu Drôme-Ardèche. La famille de la responsable Pôle emploi assassinée le 28 janvier veut comprendre les raisons du passage à l'acte de Gabriel Fortin.

Denis Dreyfus, avocat de la famille de Patricia Pasquion, responsable Pôle emploi assassinée à Valence.
Denis Dreyfus, avocat de la famille de Patricia Pasquion, responsable Pôle emploi assassinée à Valence. © Radio France - Florence Beaudet

Le jeudi 28 janvier au matin, Gabriel Fortin, Nancéien au chômage, assassine deux personnes en l'espace d'une demi-heure à Valence et Guilherand-Granges. Son périple meurtrier se termine sur le pont-Mistral, entre Drôme et Ardèche, après avoir tiré à trois reprises sur Géraldine Caclin, DRH de Faun. Un peu plus tôt, Patricia Pasquion était abattue à l'agence Victor Hugo de Valence. L'avocat de sa famille, Denis Dreyfus, était l'invité de France Bleu Drôme-Ardèche ce lundi.

La famille inquiète de ne jamais avoir de réponses

Pourquoi Patricia Pasquion ? L'enquête a démontré que Gabriel Fortin connaissait Géraldine Caclin, la DRH. Mais pour l'heure, les liens avec la conseillère Pôle emploi ne sont pas établis. "En l'état de l'information judiciaire, aucun élément ne signe un lien de connaissance. Au delà du drame en lui-même, c'est une victime purement gratuite dans le sens où elle a été prise au hasard", explique Denis Dreyfus, avocat de la famille. 

Seule sa position de responsable pourrait expliquer pourquoi Patricia Pasquion a été visée selon Me Dreyfus : "Il y avait l'agent d'accueil mais cela n'intéressait pas M. Fortin. Il fallait une responsable et ce fût Patricia Pasquion". Gabriel Fortin avait été inscrit dans l'agence valentinoise avant d'être radiée en 2013. 

Leur pire crainte : qu'il n'y ait jamais de procès

Au départ des investigations des lettres ont été retrouvées dans son domicile à Nancy. Ces lettres d'adieu adressées à sa famille, notamment sa mère, laissent envisager une volonté suicidaire. L'inquiétude pour la famille de Patricia Pasquion, selon leur avocat, est qu'il mette fin à ses jours : "Cela arrive dans un certain nombre de dossiers judiciaires et ce serait le pire du pire qu'au delà de la mort, il ne puisse pas y avoir de procès"

Gabriel Fortin a été placé début février en unité psychiatrique pénitentiaire à Lyon avant de regagner la prison de Valence le 24 février. "Nous espérons désormais une audition rapide dans les semaines qui viennent", conclut Me Dreyfus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess