Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Meurtre d'un directeur d'école : l'affaire de Woippy

Assassinat d'un directeur d'école à Woippy : l’accusé renvoyé aux assises

mercredi 26 août 2015 à 15:54 - Mis à jour le vendredi 8 janvier 2016 à 13:11 Par François Pelleray, France Bleu Lorraine Nord

Il y aura bien un procès devant un jury populaire pour juger l’homme suspecté d’avoir assassiné Chanel Mallinger. Ce directeur de l’école Paul Verlaine de Woippy tué à l’arme blanche le 10 décembre 2013. Le procès se déroulera du 23 au 27 mai 2016 devant les assises de la Moselle.

Woippy Mallinger 3
Woippy Mallinger 3 © Radio France - François Pelleray

Woippy, France

Près de deux ans après cet assassinat, perpétré le 10 décembre 2013, l’instruction s'est terminée en août 2015. Le seul suspect de l’assassinat de Chanel Mallinger est renvoyé devant la cour d’assises de la Moselle. Il sera jugé à Metz par un jury populaire du 23 au 27 mai 2016.

L'accusé sera défendu par l’un des avocats les plus réputés de France, surnommé le roi de l’acquittement, Me Dupont-Morettiqui rappelle que "l'accusé n’a pas varié dans ses déclarations, il clame son innocence".

Un crime passionnel ?

Chanel Mallinger entretenait une liaison avec la femme du suspect. Il dirigeait l’école Paul Verlaine de Woippy , dans le quartier Saint-Eloy. Il a été retrouvé dans sa voiture, près de l’église de la ville. Il avait reçu 42 coups de couteau. L’ADN du suspect a été retrouvé dans la voiture de la victime. Mais, pour sa défense, il affirme que cette trace génétique a été transportée par sa femme.

Du côté de la famille de la victime, l’avocat de la mère, des deux sœurs et du frère de Chanel Mallinger, Me Dominique Rondu réagit à ce renvoi aux assises: "Nous étions inquiets qu’il n’y ait pas de procès. Ce renvoi aux assises est donc un soulagement ".

Le 13 décembre, 2000 personnes avaient participé à une marche en hommage à Chanel Mallinger. Parmi elles, de nombreux élèves de l'école Paul Verlaine.

12h Chanel Mallinger

Woippy Mallinger 4 - Radio France
Woippy Mallinger 4 © Radio France - François Pelleray