Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Assassinat de Kévin Chavatte : les accusés condamnés à des peines de 18 et 19 ans de réclusion criminelle

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

Les deux accusés âgés de 19 ans ont été reconnus coupables de l'assassinat de Kévin Chavatte à Mourmelon-le-Grand en juin 2018. L'ex petite amie de la victime est condamnée à 19 ans de réclusion criminelle et le jeune homme qui a porté les coups de couteau à 18 ans de réclusion criminelle.

Le procès s'est déroulé à huis clos, devant la Cour d'assises des mineurs, mais le verdict était public.
Le procès s'est déroulé à huis clos, devant la Cour d'assises des mineurs, mais le verdict était public. © Radio France - Sophie Constanzer

Le verdict est tombé peu avant 23 h ce vendredi 29 janvier à la cour d'assises des mineurs de la Marne, dans un silence lourd. Au premier rang les parents de Kévin Chavatte, et derrière eux une douzaine de proches, membres de la famille et amis de la victime. Face à eux sur le banc des accusées : un jeune homme A. et une jeune femme O., 17 ans au moment des faits, jugés à huis clos depuis mardi pour avoir tué Kévin Chavatte, un lycéen de leur âge,à Mourmelon-le-Grand le 2 juin 2018 dans un parc de la commune. 

19 ans de réclusion criminelle pour l'ex petite amie de la victime O.

Tous deux ont été reconnus coupables d'avoir tué Kévin Chavatte avec préméditation. A. qui a reconnu avoir porté les 34 coups de couteau, est condamné à 18 ans de réclusion, tandis que l'ex petite amie de la victime O. qui a commandité le meurtre est condamnée à 19 ans de réclusion criminelle. Les bras croisés devant elle, les yeux fermés, la jeune femme a versé des larmes au moment de l'énoncé de la peine, tandis que A. n'a pas bougé.  

Elle a dit qu'elle avait tué mon fils pour rien -- Angélique Chavatte, la mère de la victime

Au terme d'un procès de quatre jours jugé "extrêmement éprouvant" par Maître Fanny Quentin, l'avocate des parents de Kévin Chavatte, la famille n'a pas eu les réponses qu'elle attendait, ou si peu. "La question essentielle du mobile n'a pas du tout été résolue, et ils vont devoir vivre avec ça", explique Maître Quentin. "Je suis contente qu'elle parte en prison ce soir, après pour moi ce sera jamais assez... Elle a dit qu'elle avait tué mon fils pour rien... donc c'est sa réponse... pour rien", a réagi Angélique Chavatte, la mère de la victime. 

Réactions à l'issue du verdict : reportage de Sophie Constanzer.

L'avocate générale avait requis ce vendredi la même peine à l'encontre des deux accusés, 20 ans de réclusion criminelle. En retenant l'excuse de minorité. Excuse de minorité retenue par la Cour d'assises des mineurs de la Marne dans son verdict puisque les deux accusés encouraient jusqu'à 30 ans de réclusion criminelle. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess