Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Assassinat de Samuel Paty : la réaction des présidents de régions

-
Par , France Bleu RCFM

L’association des régions de France va faire publier et distribuer aux lycéens un livre avec les plus célèbres caricatures parues dans la presse française.

De nombreux rassemblements ont eu lieu dans toute la France ce dimanche en hommage à Samuel Paty
De nombreux rassemblements ont eu lieu dans toute la France ce dimanche en hommage à Samuel Paty © Maxppp - maxppp

L'association des régions de France va faire publier et distribuer aux lycéens un livre avec les plus célèbres caricatures religieuses et politiques parues dans la presse régionale et nationale suite à l'assassinat de Samuel Paty. Ce professeur d'histoire géographie décapité vendredi dernier pour avoir montré à ses élèves des caricatures de Mahomet dans le cadre de l'enseignement de la liberté d'expression durant son cours d'histoire géographie. 

Le président de l'association, Renaud Muselier, l'a annoncé ce lundi lors du congrès de Saint-Ouen en banlieue parisienne. « Nous allons demander à un collège d’historiens d’y remettre en perspective le droit à la caricature dans l’histoire politique de notre pays…Le fait que coexistent depuis longtemps des caricatures politiques et de toutes les religions est _la preuve la plus vivante de la laïcité de notre République_…Par ce geste nous voulons témoigner de notre engagement à défendre les valeurs de la République et le droit fondamental de chacune et chacun de nos concitoyens à vivre en paix et dans la liberté. »

Renaud Muselier

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Un geste symbolique" 

Un geste apprécié en Corse notamment par le syndicat SNES-FSU éducation même si son secrétaire académique en Corse-du-Sud, Jean-Marc Pupponi, explique déjà posséder les outils nécessaires dans les manuels actuels : « C’est un geste important dans le contexte actuel, de solidarité mais avant tout symbolique puisque les outils on les a déjà. Les enseignants d’Histoire-Géographie ou de Philosophie par exemple sont habitués à travailler sur la caricature. Vous prenez les manuels d’Histoire il y a des exemples dans chaque leçon, sur le nazisme par exemple on montre des caricatures antisémites ou anti-bolchéviques. Ce sont des outils dont on se sert pour essayer de faire comprendre le discours de haine. »

Jean-Marc Pupponi

"Une réaction salutaire"

L'Associu di i Parenti Corsi, l'APC, réagit également à l'initiative des présidents de régions. Une annonce saluée également par l'Associu di i Parenti Corsi qui évoque pour sa part une bataille idéologique nécessaire : « _Quand un enseignant est tué parce qu’il a enseigné c’est suffisamment grave pour qu’il y ait une réaction de toute la société_…L’investissement de tous doit combattre ce problème qui a de multiples facettes…Ce n’est pas ça qui va résoudre le problème mais cela fait partie des pierres qui peuvent apporter une solution et en tout cas amènent une réaction salutaire. »  

Denis Luciani

Choix de la station

À venir dansDanssecondess