Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Assises à Rennes : le procès de quatre braqueurs

-
Par , France Bleu Armorique

Quatre hommes sont jugés cette semaine pour un braquage commis il y a 6 ans, au domicile d'un couple de Noyal-Châtillon-sur-Seiche, près de Rennes. Armés et cagoulés, ils avaient surpris puis menacé le couple un dimanche soir.

Les quatre hommes sont jugés devant la cour d'assises à Rennes
Les quatre hommes sont jugés devant la cour d'assises à Rennes © Maxppp - Joel le Gall

Ils étaient trois au moment du braquage, cagoulés, gantés et armés. Ils ont fait irruption au domicile du couple de quinquagénaires, le dimanche 17 mars 2013 à 21 heures. Le couple passe sa soirée à domicile avec une amie, quand les trois hommes entrent dans la maison située dans un lotissement. L'un des agresseurs oblige les trois victimes à s'allonger au sol, et il pointe une arme sur la tempe du propriétaire des lieux à qui il réclame une sacoche rouge. 

Les suspects rapidement identifiés

Cette sacoche rouge, c'est celle qu'utilisait le couple pour ramener la recette du restaurant qu'il tenait à Rennes. Mais cette sacoche n'existe plus, le couple a vendu son restaurant. Dépités, les agresseurs repartent avec des bijoux et un porte-feuille qui contient une carte bleue. L'enquête permettra rapidement d'identifier les suspects. 

Le fils du couple de victime se rappelle en effet avoir été contacté la veille du braquage par un ancien camarade du lycée hôtelier, seul à connaitre l'existence de cette sacoche rouge qui pouvait contenir plusieurs milliers d'euros. Les quatre accusés sont originaires de la région parisienne. Âgés de 25 à 28 ans, ils ont déjà fait un an de prison en détention provisoire. Le verdict est attendu vendredi. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess