Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Assises de Corse-du-Sud : Acquittements au procès de l'assassinat de J-M German

-
Par , , France Bleu RCFM

Les cinq accusés ont été acquittés des faits d'assassinat contre Jean-Michel German, abattu à Alata le 7 septembre 2016.

Les couloirs du tribunal judiciaire d'Ajaccio
Les couloirs du tribunal judiciaire d'Ajaccio © Radio France - Olivier Castel

Quatre ans et demi après les faits, les cinq accusés comparaissaient devant la cour d'assises de Corse-Du-Sud.

Après dix jours de procès, Mickaël Carboni, Mickaël Sanna, et Sebastien Caussin sont acquittés pour l'assassinat mais condamnés à 4 ans de prison pour les deux premiers et 3 ans pour le dernier, pour le recel de voiture volée et d'autres délits connexes.

4 ans ont été prononcés également pour Ange-Marie Gaffory. Toutefois, lui aussi est acquitté pour l'association de malfaiteurs. L'acquittement a également été prononcé pour François Cay.

Le verdict a provoqué la joie de leurs avocats ainsi que des familles. Les conseils de la partie civile, la famille de Jean-Michel German, n'a souhaité faire aucun commentaire.

Lundi, le parquet avait requis entre 4 et 25 ans de prison pour les accusés, la plus haute peine ayant été demandée pour Mickaël Carboni. L'accusation a dix jours pour faire appel de ce verdict.

Me Jérôme Susini, avocat de Mickaël Carboni, estime qu'il s'agit pour son client d' "une immense satisfaction. Il a été jugé qu'il existait un doute sur la responsabilité et la culpabilité de M. Carboni, et dans notre droit, le doute profite à l'accusé. Ces sonorisations (de la voiture ndlr) n'étaient pas suffisantes pour condamner M. Carboni à la peine qui était demandée".

Selon l'avocat de Mickaël Sanna, Me Antoine Vinier-Orsetti, ce verdict est "un verdict de soulagement. Depuis quatre ans et demi, Mickaël Sanna n'a eu de cesse de crier son innocence. [...] Il a reconnu avoir roulé dans cette Citroën C4 deux mois avant les faits, ce qui ne le relie en rien à ces faits criminels, ainsi qu'avoir transporté un fusil de chasse dans une mallette, alors qu'il ne possédait pas de permis de chasse", expliquait l'avocat au sortir du palais de justice.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess