Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Assises de la Dordogne : le jeune homme accusé d'avoir tué son frère pour protéger sa mère est acquitté

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Le jeune Bergeracois de 27 ans accusé d'avoir tué son frère sans le vouloir en août 2015 a été acquitté ce vendredi après deux jours d'audience devant les assises de la Dordogne. La légitime défense a été retenue par les jurés.

La cour d'assises de la Dordogne à Périgueux.
La cour d'assises de la Dordogne à Périgueux. © Radio France - Camille Huppenoire

Périgueux, France

Le jeune homme qui a tué son frère aîné d'un coup de couteau il y a quatre ans dans un pavillon du quartier gare de Bergerac a été acquitté ce vendredi après-midi après deux jours de procès. Les jurés populaires ont retenu la légitime défense qui était plaidée par son avocat. 

C'est en voulant protéger sa mère que ce Bergeracois de 27 ans a affronté son frère aîné et qu'il a saisi un couteau avec une lame de plus de 30 cm le 29 août 2015 vers midi. Le coup avait percé la veine cave et provoqué une hémorragie interne.

À ce moment là, le jeune homme était sous la menace de son frère aîné, un colosse de près de 2 mètres et plus de 100 kilos. 

C'est dans cette maison que le drame familial s'est joué - Radio France
C'est dans cette maison que le drame familial s'est joué © Radio France - Nacime Rahoui

Un frère aîné contre lequel les parents avaient déjà déposé plusieurs mains courantes au commissariat suite à des violences.

À l'audience à Périgueux ce vendredi matin, l'avocat général avait requis cinq ans de prison avec sursis. L'accusé est finalement acquitté les jurés ayant retenu la légitime défense. Depuis quatre ans, le jeune homme de 27 ans avait par ailleurs reconstruit tant bien que mal sa vie et avait trouvé un travail stable.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu