Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Meurtre d'un septuagénaire à la Roche-de-Glun : l'accusée condamnée à 12 ans de réclusion criminelle

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche
La Roche-de-Glun, France

Elle avait poignardé à mort le meilleur ami de son grand père à La Roche-de-Glun (Drôme) en mars 2017. Anaïs Marinelli, 30 ans, a été condamnée ce mercredi à 12 ans de réclusion criminelle par les Assises de la Drôme, après trois jours de procès.

Cour d'assises de la Drôme
Cour d'assises de la Drôme © Radio France - Nathalie de Keyzer

Le meurtre avait choqué la commune de la Roche-de-Glun en mars 2017. Guy Bruny, 78 ans, avait été retrouvé mort chez lui, poignardé de sept coups de couteau par Anaïs Marinelli, la petite fille d'un de ses amis. La jeune femme, toxicomane, était venue demander au retraité ses médicaments, pouvant agir comme un substitut à sa drogue, mais ce dernier avait refusé.

Altération du discernement au moment des faits

Après trois jours de procès devant les Assises de la Drôme, Anaïs Marinelli a finalement été condamnée à 12 ans de réclusion criminelle pour le meurtre du vieil homme, les jurés ayant retenu l’altération de son discernement au moment des faits. Une peine assortie d’un suivi socio-judiciaire d’une durée de cinq ans.

Une de ses amies était elle aussi dans le box des accusés pour lui avoir fourni un alibi le soir du meurtre. Elle a été aquittée

Anaïs Marinelli avait fini par avouer le meurtre en janvier 2018, lors d'une hospitalisation à Grenoble, alors qu'elle venait de prendre du crack.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu