Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Assises de la Haute-Vienne : deux braqueurs et une caissière devant les jurés

-
Par , France Bleu Limousin
Limoges, France

Le procès des braqueurs du supermarché Aldi de Limoges-sud s'ouvre ce mercredi devant la cour d'Assises de la Haute-Vienne. En octobre 2015, deux hommes armés s'étaient fait remettre 2000 euros avec la probable complicité d'une caissière. Ils avaient déjà un casier judiciaire lourdement chargé.

Quatre personnes comparaissent devant la cour d'Assises de Limoges pour le braquage du magasin Aldi
Quatre personnes comparaissent devant la cour d'Assises de Limoges pour le braquage du magasin Aldi © Maxppp - Sébastien Lapeyrère

Le procès du braquage du supermarché Aldi de Limoges-sud débute ce mercredi devant la cour d'Assises de la Haute-Vienne. Quatre accusés devront répondre de ce vol à main armé, notamment les deux braqueurs et une caissière.

La caissière était la petite amie du braqueur

Cette caissière, c'est Elisabeth, 21 ans à l'époque. Elle n'est autre que la petite amie de Sid-Hamed, l'un des deux braqueurs, à qui elle aurait fourni de nombreux renseignements pour préparer son coup. Elle comparaît donc pour complicité.

Sid-Hamed et son ami Xavier, eux, ont déboulé dans le magasin ce 9 octobre 2015, en début d'après-midi, à visages découverts et armés d'un pistolet à grenaille. Ils se sont fait remettre 2000 euros et sont repartis immédiatement. L'enquête de la police judiciaire a duré 2 mois mais, très rapidement, les enquêteurs ont soupçonné une complicité interne au magasin et les investigations ont permis de remonter jusqu'au trio. Finalement, une quatrième personne est même interpellée et mise en examen pour recel et non dénonciation.

Depuis 2 ans, les deux braqueurs sont en détention provisoire. Il faut dire qu'ils avaient déjà été condamnés à plusieurs reprises notamment pour vols, port d'arme, atteinte aux biens et trafic de stupéfiants.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu