Faits divers – Justice DOSSIER : Le procès des frères Toinon

Assises de la Loire : Aurélien et Johan Toinon acquittés

Par Julien Corbière, France Bleu Saint-Étienne Loire vendredi 14 février 2014 à 20:03

avocates des freres toinon
avocates des freres toinon © Radio France - Yves Renaud

Le verdict vient de tomber aux Assises de la Loire à Saint-Étienne. Après une semaine de procès, les deux frères Toinon, jugés pour l'assassinat de leur mère adoptive à Saint-Galmier en 2010, sont acquittés.

Depuis une semaine, le doute ne cessait de grandir lors du procès des frères Toinon, jugés pour l'assassinat de leur mère, à coups de barre de fer, en 2010 à Saint-Galmier (Loire).

Au bout de quatre heures de délibération, les jurés ont confirmé que le doute existait en décidant ce vendredi soir d'acquitter Aurélien et Johan, 28 et 27 ans. Selon la cour, rien ne permet d'affirmer que ce sont eux qui ont tué leur mère et la question de la préméditation ne se pose même pas. L'avocat général avait pourtant demandé en peine exemplaire : 15 et 20 ans de réclusion criminelle. Mais les deux frères Toinon, soutenus lors du procès par une partie de leur famille, sont ressortis libres du Palais de Justice de Saint-Étienne.

Dossier d'accusation léger, pas de preuves irréfutables

Il faut dire que tout au long de ces cinq jours de débats, le dossier d’accusation est apparu plutôt léger, laissant planer plus de doutes que de certitudes sur la culpabilité des deux frères.

Pas de preuve ADN irréfutable , pas de vrai témoin, même les mobiles de ce crime sont restés difficilement explicables. Toute l accusation reposant en fait sur la personnalité trouble des deux frères et sur la situation compliquée d’une famille au bord de l’explosion avant le crime. Aurélien et Johan acquittés, se pose maintenant la douloureuse question qui reste sans réponse "qui a bien pu massacrer Annie Toinon le matin du 15 juillet 2010 ?"

Pas de coupable ?

Pour l'avocate d'Aurélien Toinon, quand on n'a pas de certitude, on ne condamne pas un homme à 20 ans de réclusion criminelle. Dans une interview donnée à France Bleu Saint-Étienne-Loire, Maître Olivia Mavridorakis s'est réjouit "Aurélien est extrêmement ému. (...) Je crois que son émotion est le meilleur témoin de son innocence. Je suis contente que les jurés nous aient entendu ce soir

avocate des freres toinon

Le parquet a dix jours pour faire appel de la décision de la cour.

Lire aussi : notre dossier "Le procès des frères Toinon"