Faits divers – Justice

Assises de la Loire : la mère accusée d'infanticide reste de marbre à son procès

Par Léo Tescher, France Bleu Saint-Étienne Loire mardi 1 avril 2014 à 21:14

Sebastien et Me Verilhac
Sebastien et Me Verilhac © Radio France - Léo Tescher

Le procès d'Aline Moléro se poursuit devant les Assises de la Loire à Saint-Étienne. Elle est accusée d'avoir tué son bébé de six mois à Roche-la-Molière en 2012. Ce mardi, la Cour a entendu les témoins et le médecin-légiste. Une véritable épreuve pour la famille, qui a fondu en larmes. L'accusée, elle, est restée de marbre.

« J'ai tué mon bébé, appelez la police » - Aline Moléro, le 14 février 2012

Aline Molero, 32 ans, comparait depuis lundi devant les Assises de la Loire. Elle est accusée d'avoir tué son bébé de six mois - Amélio - de 13 coups de couteau, le 14 février 2012, à Roche-la-Molière. Mardi, pour le deuxième jour de son procès à Saint-Étienne, le président, ses assesseurs, et les jurés, ont écouté les témoins et le médecin-légiste. Une véritable épreuve pour la famille, maternelle et paternelle, présente dans la salle. Le père, les frères, les cousines, en larmes, n'ont pas tenu. L'accusée, elle, est restée de marbre tout au long de la journée.

Assises PAP

« Aucune justice ne me rendra mon fils », Sébastien, le père d'Amelio.

Sébastien, le père du petit Amelio, qui au moment des faits était séparé d'Aline Molero, cherche encore des réponses. Deux ans après, l'émotion est toujours là.

Assises BOB 6h50

L'avocat général fera son requisitoire ce mercredi après-midi. Le verdict est attendu jeudi.

Partager sur :