Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Assises de la Mayenne : ouverture du procès d'un père de famille accusé d'avoir secoué son bébé de 2 mois à Craon

jeudi 17 mai 2018 à 6:25 Par Stéphanie Denevault, France Bleu Mayenne

Ce procès au Palais de Justice de Laval débute à 9 heures ce matin et va durer deux jours. Les faits se sont déroulés il y a près de 10 ans dans un appartement de Craon.Le verdict est attendu vendredi soir.

Le Palais de Justice à Laval.
Le Palais de Justice à Laval. © Radio France

Craon, France

Il s'appelle Erwan, il a aujourd'hui 9 ans, il vit dans un centre spécialisé en Bretagne, il est handicapé à 80%, il ne parle pas, il est tétraplégique et malvoyant, il ne va pas à l'école, il ne pourra jamais travailler et il devra toute sa vie être aidé. Le 20 janvier 2009, Erwan avait deux mois et 4 jours. Sa mère explique qu'elle a laissé son fils dans son transat, que son conjoint était à côté, elle a entendu le petit pleurer, très fort, puis plus rien, et elle a vu débarqué dans la salle de bain son compagnon avec le bébé dans les bras, il était inconscient. Le père a tenté de réanimer l'enfant en lui donnant un bain et en faisant les premiers gestes de réanimation. Puis il est parti chercher de l'aide auprès d'une voisine.

Erwan a été hospitalisé 3 fois entre janvier et février 2009, il a fait des malaises, des convulsions, a passé plusieurs jours dans le coma. Mais les médecins ne voient pas là les symptômes du bébé secoué. Des éducatrices de l'aide sociale à l'enfance font plusieurs signalements auprès du Parquet de Laval, finalement une enquête est ouverte en septembre 2009. Les services sociaux avaient déjà alerté la justice concernant le 1er enfant de l'accusé, c'était en 2003. L'enfant avait des marques de violences et de fractures. Depuis le début de l'instruction, depuis près de 10 ans, le père nie les faits.