Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Assises de la Somme : la personnalité de David Lefevre accusé d'assassinat et de meurtre reste mystérieuse

-
Par , France Bleu Picardie

Au terme de la première journée d'audience devant les Assises de la Somme, David Lefevre qui comparait pour le meurtre et l'assassinat de deux jeunes hommes dont les corps ont été retrouvés dans des affluents de la Somme en 2011 est resté prostré dans sa carapace. Il a tout juste reconnu être responsable de la mort de Julien Guérin et d'Alexandre Michaud mais sans savoir expliquer pourquoi.

Le palais de justice d'Amiens
Le palais de justice d'Amiens © Maxppp

David Lefevre est un accusé peu bavard devant les Assises de la Somme. Chemise noire, visage fin, cheveux rassemblés derrière la tête par un petit chignon, cet homme de 33 ans peine à se livrer.

Il a reconnu être responsable de la mort de Julien Guérin en janvier 2011 puis de celle d'Alexandre Michaud en septembre de la même année. Les cadavres avaient été découverts dans la riviere Avre à Camon et Longueau.

David Lefevre a explique qu'il avait tiré sur l'un des deux et qu'il avait frappé l'autre avec un pied de biche . Mais il a été incapable de fournir un véritable mobile aux familles des victimes. Par Elodie Touchais

David Lefevre un accusé bien mystérieux. Par Elodie Touchais

Face aux jurés, un expert psychiatrique a parlé d'un homme "lucide, intelligent", de la "coque de solitude et de l'extrême enfermement de l'accusé sur lui même". Le procés se déroule jusqu'à vendredi. L'accusé encourt la réclusion criminelle à perpétuité. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess