Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Assises de la Vendée : une mère jugée pour avoir tué son fils de 15 ans aux Sables d'Olonne

mercredi 29 mars 2017 à 19:00 Par Aurore Jarnoux, France Bleu Loire Océan et France Bleu

L'affaire avait provoqué une très vive émotion aux Sables d'Olonne. Sophie Blondeau comparaît à partir de ce jeudi devant la cour d'assises de la Vendée, à La Roche-sur-Yon. Elle est poursuivie pour l'assassinat de son fils, Tom, 15 ans, en septembre 2014 aux Sables d'Olonne.

Le procès de Sophie Blondeau devrait durer deux jours aux assises de la Vendée, à La Roche-sur-Yon.
Le procès de Sophie Blondeau devrait durer deux jours aux assises de la Vendée, à La Roche-sur-Yon. © Radio France - Emmanuel Sérazin

La Roche-sur-Yon, France

"Bientôt nous aurons des réponses à nos questions" : c'est ce qu'on peut lire au milieu des cœurs postés sur la page Facebook créée en hommage à Tom. Ses amis le répètent, ils ne l'oublient pas. Ils ont même organisé une messe en septembre dernier, deux ans après sa mort.

Un meurtre qui a ému toute la ville

Tom a été tué en septembre 2014 dans sa maison, située dans un quartier calme des Sables d'Olonne. Sa mère, Sophie Blondeau, a avoué l'avoir drogué avec un cocktail de médicaments avant de lui asséner deux coups de couteaux dans le cou. Elle a ensuite tenté de se suicider, mais sa fille, la demi-sœur de Tom, l'a sauvée.

A l'époque, la mort de Tom avait provoqué une onde de choc dans la ville. 500 personnes avaient participé à la marche blanche organisée par les amis de l'adolescent.

Aujourd'hui, les proches de Tom veulent comprendre. Comment une mère peut-elle tuer son fils ? Pour l'avocat de Sophie Blondeau, elle était dans un tel mal-être qu'elle voulait se suicider. Et elle a décidé d'emmener Tom avec elle. Pour Jean-Guillaume Le Mintier, avocat au barreau de Rennes, cette femme ne pouvait pas abandonner son fils qui souffrait lui aussi. Selon elle, elle était la seule à pouvoir le protéger.

Sophie Blondeau risque la prison à perpétuité

A la veille du début de son procès, Sophie Blondeau se dit épuisée, condamnée à survivre. Selon son avocat., "elle est morte psychiquement le jour où elle s'est réveillée à l'hôpital." Le jour où elle a compris qu'elle était encore en vie alors que son fils était mort.

Mais l'accusée veut venir au procès, elle tient à expliquer son geste. Est-ce que les jurés, les amis de Tom, pourront l'entendre ? C'est toute la difficulté pour l'avocat de Sophie Blondeau. Le procès devant la cour d'assises de la Vendée, à La Roche-sur-Yon, doit durer deux jours. Le père de Tom s'est constitué partie civile.