Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Série de crimes à Montluçon

Crimes barbares de Montluçon : les deux accusés jugés en appel

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Les deux jeunes, originaires de Mayotte, avaient écopé de peines très lourdes en première instance. Un an plus tard, ils sont jugés en appel à Riom. Les familles attendent toujours des réponses, des explications, après les crimes perpétrés à Montluçon. Le procès s'ouvre ce mardi.

Le café de la place à Montluçon, au dessus duquel les premiers meurtres avaient eu lieu
Le café de la place à Montluçon, au dessus duquel les premiers meurtres avaient eu lieu © Radio France - Géraldine Marcon

A partir de ce mardi et jusqu'à vendredi, les deux "barbares" de Montluçon sont jugés en appel par la cour d'assises de Riom. Ces deux jeunes, l'un d'eux mineur au moment des fait, originaires de Mayotte, sont jugés pour meurtres accompagnés d'actes de torture des époux Degl'Innocenti et de Jeannine Ponce, tous trois retraités. Ils sont aussi accusés de viol en réunion d'une jeune femme. 

Peines maximales en première instance

Les faits s'étaient déroulés en mars 2017 et avaient créé un vif émoi à Montluçon. A la cour d'assises de l'Allier, à Moulins, il y a un an, les peines maximales avaient été prononcées dans ce dossier.

Ce second procès apparaît comme une nouvelle épreuve pour les familles des victimes qui attendent des explications des accusés, qui étaient restés très "froids" en première instance. Le procès débute ce mardi et doit s'achever vendredi soir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess