Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Assises du Cher : le procès de la mort d'Hyana débute ce lundi

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu

Le 30 décembre 2017, une petite fille était abandonnée dans le coma aux urgences de Bourges. Elle meurt quelques jours plus tard. Sa mère, son beau-père, et plusieurs proches sont jugés aux Assises de Bourges à compter de ce lundi18 janvier.

Le tribunal judiciaire de Bourges
Le tribunal judiciaire de Bourges © Radio France - Michel Benoit

Elle s'appelait Hyana. Elle avait 6 ans. Le 30 décembre 2017, elle est conduite aux urgences de l'hôpital Jacques Coeur de Bourges par un couple qui se présente sous une fausse identité et l'abandonne. L'enfant est dans le coma, elle présente des traces de morsures, de brûlures, et un hématome au cerveau. Elle mourra quinze jours plus tard à Tours. 

Ce lundi 18 janvier s'ouvre aux assises de Bourges le procès de son beau-père, de sa mère, et de plusieurs de ses proches. 

Le beau-père poursuivi pour torture

Le beau-père, 24 ans au moment des faits, a un lourd passé judiciaire. Il est poursuivi pour avoir frappé et torturé l'enfant. 

La mère, 22 ans à l'époque, est elle accusée d'avoir notamment empêché les services sociaux d'intervenir. En effet, trois mois avant le drame, ils ont tenté de placer l'enfant. Mais ni eux, ni la police, n'ont pu la trouver. La mère l'aurait caché pour éviter de perdre la garde de sa fille, le petit frère étant déjà placé. Elle aurait expliqué depuis au procureur avoir voulu protéger son conjoint. 

Sur le banc des accusés également, la mère, la sœur et un frère du compagnon, poursuivis eux pour non dénonciation de mauvais traitement et non assistance à personne en danger. 

Enfance en danger.
Enfance en danger.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess