Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Braquages jugés aux Assises du Puy-de-Dôme : dix des onze accusés reconnus coupables

vendredi 22 décembre 2017 à 23:46 Par Olivier Vidal, France Bleu Pays d'Auvergne

Après deux semaines de procès, la cour a rendu son verdict vendredi soir condamnant de 2 à 10 ans de prison ferme dix des onze accusés pour cinq extorsions violentes dans le secteur de Thiers en 2014. Des peines bien en deçà des réquisitions de l'avocat général.

La cour d'assises du Puy-de-Dôme
La cour d'assises du Puy-de-Dôme © Radio France - Olivier Vidal

Riom, France

Dix des onze accusés ont donc été reconnus coupables d'avoir participé à cinq extorsions violentes sur le secteur de Thiers en 2014.  Après deux semaines d'audience et cinq heures de délibéré, le verdict a été rendu dans une extrême tension à la cour d'assises du Puy-de-Dôme. 

A l'exception de la seule femme poursuivie qui a été acquittée, les accusés ont été tous condamnés pour les faits pour lesquels ils comparaissaient. Des peines allant de deux à dix ans ont été prononcées par la cour, des peines bien en deçà des réquisitions faites, la veille, par l'avocat général qui avait réclamé jusqu'à vingt ans de prison. La plus lourde peine a été délivrée à un lyonnais de 32 ans, dont la cour a retenu sa participation dans trois braquages. Ces extorsions avaient ciblé trois supermachés et deux domiciles, tous dans le secteur de Thiers en 2014.

La cour d'assises a pris une décision juste et équilibrée. Nous l'acceptons" Renaud Portejoie, avocat de deux des accusés

A l'issue du verdict et des peines prononcées, les différents avocats de la défense ne cachaient pas leur satisfaction.  Il y a de fortes probabilités qu'il n'y ait pas d'appel interjeté après ce procès, par les nouvellement condamnés en tout cas.