Faits divers – Justice

Assises : le violeur de la Ricamarie condamné à 9 ans de prison

Par Julien Corbière, France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 23 mars 2016 à 18:01

Photo d'illustration
Photo d'illustration - Chrisberic - Fotolia.com

L'homme de 26 ans qui était jugé devant la Cour d'Assises de la Loire a été reconnu coupable de viol sur une femme qui faisait son jogging à la Ricamarie. Il reste en prison.

Les jurés de la Cour d'Assises de la Loire ont délibéré pendant deux heures ce mercredi après-midi. Ils ont condamné l'accusé de 26 ans à la peine de 9 années de réclusion criminelle, assortie d'une obligation de soins pendant cinq ans. Il a été reconnu coupable d'avoir violé une femme qui courait dans le parc de Quintin à la Ricamarie, près de Saint-Étienne, en avril 2014.

Les débats se sont déroulés à huis clos pendant deux jours. La victime avait formellement reconnu son agresseur grâce au tatouage qu'il a sur la main gauche. L'homme avait aussi été confondu par les analyses ADN. L'homme a purgé déjà deux années de prison, il y est reconduit ce mercredi soir.

Lire aussi : Le violeur présumé d'une joggeuse jugé à huis clos à Saint-Étienne