Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Assurance Maladie : les professionnels de santé responsables de plus de la moitié des fraudes

-
Par , France Bleu

Les premiers responsables de fraudes sont des professionnels de santé et non des assurés indique la Caisse Nationale d'Assurance Maladie dans son bilan annuel dévoilé ce mardi. Le préjudice est estimé à 261,2 millions d'euros pour 2018, une somme en baisse de 3% par rapport à 2017.

En 2018, la Caisse Nationale d'Assurance Maladie a détecté 261,2 millions d'euros de dépenses liées à des fraudes et fautes
En 2018, la Caisse Nationale d'Assurance Maladie a détecté 261,2 millions d'euros de dépenses liées à des fraudes et fautes © Maxppp - Jean-François FREY

Des médecins généralistes qui facturent des visites à domicile imaginaires, des spécialistes qui proposent des soins inutiles à leurs patients, ou des ambulanciers qui gonflent le kilométrage de leur course : d’après le bilan annuel de la Caisse Nationale d'Assurance Maladie dévoilé ce mardi, et que franceinfo a pu consulter, les professionnels de santé sont responsables de la majeure partie des fraudes. Le montant de ces escroqueries s’élève à 261,2 millions d'euros sur l'année 2018 selon l'organisme public qui indique avoir engagé près de 8.400 actions contentieuses.

Les professionnels des soins de ville responsables de la majorité des fraudes

Près de la moitié de ces fraudes, environ 130 millions d'euros, sont le fait de professionnels du soin qui exercent en ville. En 2018, l'assurance Maladie a ainsi déposé 180 plaintes auprès du Conseil de l’Ordre des médecins. Ces escroqueries sont passibles de peines de prison dans les cas les plus graves. 

Les hôpitaux et cliniques sont les seconds responsables de ces dépenses indues. Les assurés représentent un cinquième des fraudeurs. D'après l'Assurance maladie, une meilleure exploitation des données a notamment permis de réduire le nombre de fraudeurs disposant d'une couverture maladie universelle complémentaire, mutuelle gratuite attribuée aux personnes qui ont de faibles ressources.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess