Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Atlantique : un voilier dérive au large de l'Ile d'Oléron

-
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu

Un voilier d'une dizaine de mètres de long continue de dériver, depuis samedi soir, dans le golfe de Gascogne, à environ 160 nautiques (300 kilomètres), au large de l'île d'Oléron. Une voie d'eau s'était formée à bord du navire. Les deux occupants ont été hélitreuillés. Ils sont sains et saufs.

C'est un hélicoptère de type Caracal qui est intervenu pour ce sauvetage en mer
C'est un hélicoptère de type Caracal qui est intervenu pour ce sauvetage en mer © Maxppp - Arnaud BEINAT

Ile d'Oléron

Samedi, en fin d'après-midi, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (le CROSS) d'Etel, était alerté par un message d'urgence MAYDAY. Un voilier français, le Tiny Tim, d'une longueur de 10,45 mètres, se trouvait en situation de détresse. 

Le skipper du voilier signalait une voie d'eau à bord, alors qu'il se situait à 160 nautiques (environ 300 kilomètres) au large de l'île d'Oléron. Deux personnes se trouvaient à bord. Heureusement, elles sont saines et sauves. 

le voilier à la dérive

Des pêcheurs espagnols et un pêcheur irlandais se sont alors déroutés pour aller porter secours au Tiny Tim. Un autre plaisancier s'est également dérouté, pour porter secours au voilier en détresse, pendant que l'hélicoptère Caracal décollait de la base aérienne 120 à Cazaux, en Gironde. L'hélicoptère de l'Armée de l'air a pu treuiller, en début de soirée, les deux occupants du Tiny Tim, direction Cazaux. 

Les autorités maritimes ont alors diffusé un avis urgent aux navigateurs pour les prévenir de la présence du voilier à la dérive. Suivi par les services de la préfecture maritime, le voilier est resté navigable. Le skipper a manifesté son intention de le récupérer par voie maritime.