Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange

Attaché à un poteau comme un animal lâchement abandonné

-
Par , France Bleu Hérault

Afin de sensibiliser le public aux abandons d'animaux bien trop nombreux l'été, le président de l'association ANYMO s'est attaché à un poteau électrique, à proximité de l'appartement De Robert Ménard.

David s'est attaché à un poteau électrique, à proximité de l'appartement De Robert Ménard
David s'est attaché à un poteau électrique, à proximité de l'appartement De Robert Ménard © Radio France - Stéfane Pocher

Un Biterrois s'est attaché en laisse à un poteau électrique ce vendredi de 8h à 20h sur les allées Paul-Riquet. Le président de la toute jeune association ANYMO veut sensibiliser le public aux abandons bien trop nombreux l'été. Plus de 100.000 bêtes sont abandonnées chaque année en France dont 60.000 rien que l'été.

Attaché symboliquement pour une prise de conscience

Ce conseiller immobilier à Béziers ne veut pas en rester là. Prochaine action, s'enfermer dans une cage comme l'a fait Rémi Gaillard en 2016 à la  SPA. "Il faut que les abandons cessent. C'est insupportable. 100.000 bêtes sont abandonnés lâchement par leur propriétaire. Imaginez ces bêtes sans eau, et sans nourriture, angoissés de cet abandon en pleine nature".

''Ces abandons sont criminels'' explique David, le président de l'association ANYMO

Choquer les esprits et interpeller le public

En ce jour de marché aux fleurs, cette action symbolique, ne passe pas inaperçue. Les passants s'interrogent. Certains curieux s'arrêtent pour prendre la photo, d'autre viennent soutenir David. Monique a fait spécialement le déplacement en bus.

"Il faut plus de fermeté contre ceux qui agissent ainsi. Il faudrait même les faire travailler à la SPA ou dans une autre association de protection animale pour qu'il y ait une prise de conscience."

Reportage France Bleu Hérault

Des associations sont venues présentes pour soutenir action symbolique, comme Françoise Lambert, présidente de l'association sérignanaise '' Tout cœur pour les animaux".

''Toutes les actions sont les bienvenues. Je ne sais plus ce qu'il faut faire pour sensibiliser le public. Après 25 ans de protection animale, il faut faire pleureur dans les chaumières.'' 

Il faut des sanctions plus sévères pour que les abandons cessent explique Françoise Lambert, de l'association ' Tout cœur pour les animaux"

David, avoue qu'il serait bien rester plus longtemps attaché à ce  poteau électrique sur les allées Paul Riquet. Mais ce sera l'occasion de revenir rajoute-t-il.

"Il faut une réaction du public, et des autorités. On ne peut pas rester insensible à autant d'abandons. Il faut des sanctions pénales sévères."

Attaché symphoniquement pour une prise de conscience
Attaché symphoniquement pour une prise de conscience © Radio France - Stéfane Pocher
Monique est venue spécialement le rencontrer pour l'encourager
Monique est venue spécialement le rencontrer pour l'encourager © Radio France - Stéfane Pocher
Choix de la station

À venir dansDanssecondess