Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Attaque à la mosquée de Bayonne : le parquet anti-terroriste ne se saisit pas du dossier

Après l'attaque de la mosquée de Bayonne lundi, le parquet national anti-terroriste n'entend pas se saisir du dossier. Le procureur de Bayonne précise que l'homme de 84 ans qui a blessé par balles deux personnes présente une "altération partielle du discernement".

La mosquée de Bayonne
La mosquée de Bayonne © Radio France - Stephane GARCIA

Bayonne, France

Le parquet national anti-terroriste ne compte pas se saisir du dossier après l'attaque de la mosquée de Bayonne. C'est ce qu'annonce le procureur de Bayonne, Marc Mariée dans un communiqué ce mercredi.

Claude Sinké, un ancien militaire de 84 ans, est accusé d'avoir voulu incendier la mosquée de Bayonne et d'avoir tiré sur deux fidèles lundi. Il avait expliqué aux enquêteurs qu'il voulait venger l'incendie de Notre-Dame de Paris, qu'il imputait aux musulmans. Une expertise psychiatrique de cet octogénaire "a conclu à une altération partielle de son discernement et/ou du contrôle de ses actes", précise le procureur. Il est toujours en garde à vue et sera présenté à un juge d'instruction ce mercredi après-midi.

Une information judiciaire va être ouverte des chefs de tentatives d'assassinat, dégradation et destruction aggravées, et violence avec usage d'une arme, avec réquisitions de placement en détention provisoire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu