Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Attaque à la mosquée de Bayonne : le suspect mis en examen et placé en détention provisoire

Claude Sinké, l'octogénaire suspecté d'avoir tiré sur la mosquée de Bayonne lundi et blessé gravement deux personnes, a été mis en examen ce mercredi soir pour tentatives d'assassinat, dégradation et destruction aggravées et violence avec arme notamment. Il a été placé en détention provisoire.

La mosquée de Bayonne, le lundi 28 octobre 2019
La mosquée de Bayonne, le lundi 28 octobre 2019 © Radio France - Nathalie Bagdassarian

Bayonne, France

Claude Sinké, ce landais de 84 ans accusé d'avoir voulu incendier la mosquée de Bayonne et d'avoir blessé deux fidèles, lundi, a été mis en examen ce mercredi soir pour tentatives d'assassinat, dégradation et destruction aggravées, violence avec arme sur personne dépositaire de l'autorité publique et violence avec arme. Il a été placé en détention provisoire a précisé le parquet de Bayonne dans un communiqué. L'octogénaire risque la réclusion criminelle à perpétuité.

Claude Sinké a expliqué aux enquêteurs qu'il voulait venger l'incendie de Notre-Dame de Paris, qu'il imputait aux musulmans. Une expertise psychiatrique "a conclu à une altération partielle de son discernement et/ou du contrôle de ses actes", a indiqué le procureur plus tôt dans la journée. Le parquet national anti-terroriste n'entend pas se saisir du dossier. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu