Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Attaque au couteau à Romans-sur-Isère

Attaque au couteau à Romans-sur-Isère : un Espace d'Information et d'Accompagnement pour les victimes

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

L'Espace d'Information et d'Accompagnement est ouvert à toute personne qui aurait besoin d'être épaulée suite à l'attaque au couteau meurtrière de samedi dernier à Romans-sur-Isère (Drôme). Il a déjà reçu une vingtaine de personnes depuis son ouverture mercredi.

Devant La Charrette, café théâtre que tient la famille Vinson à Romans-sur-Isère
Devant La Charrette, café théâtre que tient la famille Vinson à Romans-sur-Isère © Radio France - Emmanuel Champale

Cet Espace d'Information et d'Accompagnement a ouvert mercredi à Romans-sur-Isère, au sein de la Maison de la Justice et du Droit, boulevard Gabriel Péri. C'est un guichet unique, mis en place à la demande du préfet et du procureur. 

Des psychologues, une sophrologue reçoivent sur rendez-vous. Des contacts sont facilités avec des avocats, des notaires, l'Assurance Maladie et d'autres administrations. Et cet accompagnement pluridisciplinaire se fera sur la durée explique Fabrice Delabroy, le directeur du service d'aide aux victimes Remaid dans la Drôme: "le soutien psychologique est indispensable, ce sont des scènes d'une extrême violence auxquelles des personnes ont assisté. La sophrologie est un excellent complément : elle permet d'évacuer des scènes répétitives, des choses qui empêchent de vivre. Et puis il y a l'information sur les droits, et sur la procédure judiciaire qui s'annonce longue. Nous instaurons une relation de confiance avec les victimes, qu'elles ne soient pas livrées à elles-mêmes dans cette situation."

Une vingtaine de personnes ont déjà été reçues, adultes et enfants, depuis mercredi. Des proches des deux hommes tués dans l'attaque ou des blessés, des témoins des agressions ou des habitants choqués : tous ceux qui en ressentent le besoin peuvent contacter l'Espace d'Information et d'Accompagnement. 

Le confinement peut compliquer le travail de deuil

Le confinement lié au coronavirus, les obsèques dans la plus stricte intimité, les rassemblements interdits. Ce contexte peut compliquer le travail de deuil explique Agnès Lambertin, psychologue chez Remaid : "il y a déjà un état d'angoisse latent chez la plupart de nos concitoyens et un événement extrêmement dramatique comme celui-ci va augmenter cette angoisse là. Pour les familles, le fait de ne pas pouvoir avoir les obsèques qu'on souhaitait peut rajouter au traumatisme. Cela peut avoir un impact aussi sur tous ceux plus ou moins proches qui auraient aimé se manifester mais ne le peuvent pas. Et puis pour les anonymes qui ne connaissaient pas du tout les victimes, mais qui peuvent être traumatisés par l'ambiance : la crise sanitaire multiplié par l'événement tragique, multiplié par le fait qu'elles ne peuvent rien en dire rien en faire à l'heure actuelle."

"Il y a déjà un état d'angoisse latent et un événement extrêmement dramatique comme celui-ci va augmenter cette angoisse."

L'Espace d'Information et d'Accompagnement propose des visioconférences pour ceux qui ne pourraient pas sortir de chez eux. A cause de la crise sanitaire, la prise de rendez-vous est obligatoire. Vous pouvez joindre la cellule au 04 75 55 39 34 ou par mail à l'adresse francevictimes26@remaid.fr

-
- © Visactu
  • Drôme
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu