Faits divers – Justice

Attentat de Berlin : Selon le maire Roland Ries, le marché de Noël de Strasbourg se tiendra bien jusqu'au 24 décembre

Par Aurélie Locquet et Céline Rousseau, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass mardi 20 décembre 2016 à 7:37 Mis à jour le mardi 20 décembre 2016 à 12:48

Le marché de Noël de Strasbourg.
Le marché de Noël de Strasbourg. © Maxppp -

Après l'attaque de lundi soir sur le marché de Noël de Berlin qui a fait au moins douze morts, le ministre de l'intérieur annonce le renforcement des mesures de sécurité sur les marchés de Noël en France. Bruno Le Roux s'est rendu ce mardi matin sur celui de Strasbourg.

"J'imagine ce que cela aurait pu être à Strasbourg", s'est inquiété ce mardi matin Roland Ries, le maire de Strasbourg, après l'attaque à Berlin. "Je pense d'abord aux victimes et à tous ceux qui sont dans la peine en Allemagne, j'ai envoyé un message au maire de Berlin", a précisé l'élu sur France Bleu Alsace.

Ce que tout le monde redoutait en cette période de marché de Noël est arrivé lundi 19 décembre en Allemagne. Un camion a foncé sur la foule vers 20 heures, faisant au moins douze morts. Ce mardi matin, la police allemande confirme qu'il s'agit d'un acte "intentionnel".

LIRE AUSSI : Berlin : au moins 12 morts, la police allemande évoque une "attaque terroriste probable"

Je ne suis pas complètement rassuré" - Roland Ries, le maire de Strasbourg

Dès lundi soir, le ministre de l'intérieur annonçait le renforcement "immédiat" des mesures de sécurité sur les marchés de Noël de l'hexagone. A Strasbourg, "les mesures de sécurité ont déjà été renforcées cette année", a rappelé Roland Ries. "On a créé une sorte de bulle dans la Grande île, avec des plots rétractables pour empêcher les voitures de rentrer, on a construit des fosses autour des voies de tram. Certains nous ont reproché ces mesures excessives, on voit bien qu'elles étaient nécessaires". Le marché de Noël "est une cible idéale pour les terroristes radicaux, c'est une manifestation d'origine chrétienne, c'est notre mode de vie, je ne suis pas complètement rassuré encore".

De nouvelles mesures pouvaient-elle être prises pour renforcer encore la sécurité du marché de Noël de Strasbourg qui se termine ce samedi 24 décembre ? "Il y a déjà davantage de policiers municipaux, nationaux, de vigiles, mais je suis favorable à ce qu'il y en ait encore plus". En visite sur le Christkindelmärik ce mardi matin, le ministre de l'intérieur Bruno Le Roux a répondu que le dispositif actuel était suffisant.

Le marché de Noël se tiendra bien jusqu'au 24 décembre

Cependant, Roland Ries n'est pas favorable à une annulation du marché de Noël de Strasbourg : "il faut quand même le maintenir. Céder serait un formidable instrument de propagande pour ces terroristes. On peut dire que c'est un acte de résistance de se promener sur le marché de Noël de Strasbourg, il ne faut pas se laisser déstabiliser."

Les drapeaux seront en berne jusqu’à mercredi inclus sur les édifices public municipaux de Strasbourg en hommage aux victimes. Un registre de condoléances est disponible au centre administratif, place de l’Etoile.

Ecoutez en intégralité l'interview de Roland Ries, le maire de Strasbourg

Le marché de Noël de Strasbourg avait été la cible d'un attentat déjoué en 2000.