Faits divers – Justice

Attaque d'Orly : deux hommes placés en garde à vue

Par Clémence Gourdon, France Bleu Paris Région et France Bleu mardi 21 mars 2017 à 10:47

Patrouille de soldats de la mission Sentinelle (illustration)
Patrouille de soldats de la mission Sentinelle (illustration) © Maxppp - SPEICH Frédéric

Deux hommes sont interrogés depuis lundi dans l'affaire de l'attaque d'Orly. Ils sont soupçonnés d'être impliqués dans la fourniture de l'arme de l'assaillant.

Deux hommes sont en garde à vue depuis lundi suite à l'attaque de l'aéroport d'Orly le week-end dernier. Ils sont soupçonnés d'être impliqués dans la fourniture de l'arme que détenait Ziyed Ben Belgacem.

Âgés de 30 et 43 ans, les deux hommes faisaient l'objet de mandats de recherche depuis dimanche. Ils ont été identifiés grâce aux renseignements fournis aux enquêteurs et à des investigations téléphoniques. Le plus jeune est soupçonné d'avoir remis l'arme à Ziyed Ben Belgacem, alors que le second est soupçonné d'avoir été présent lors de la remise du revolver à grenailles.

L'homme soupçonné d'avoir remis l'arme a été arrêté en état d'ébriété lundi lors d'un contrôle routier, avant d'être placé en garde à vue dans cette enquête du parquet antiterroriste. Une source proche de l'enquête précise "qu'aucun des deux ne semble graviter dans la mouvance de l'islamisme radical".

Avant de s'emparer de l'arme d'un militaire de l'aéroport, l'assaillant avait tiré sur des policiers de Garges-lès-Gonesse, dans le Val d'Oise, avec ce revolver à grenailles. Ses motivations restent encore floues et les interrogatoires des deux hommes permettront peut-être aux enquêteurs d'en savoir plus.

A LIRE : Attaque d'Orly : un homme abattu après avoir attaqué des militaires