Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Attaque d'ours dans les Hautes-Pyrénées : "Il est entré dans la bergerie", raconte l'éleveuse

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

Une attaque d'ours a été signalée dans les Hautes-Pyrénées, à Lançon, un village proche d'Arreau, en vallée d'Aure. L’éleveuse de brebis a constaté que l'animal était rentré dans sa bergerie, dans la nuit du 22 au 23 avril. Elle raconte.

Ours des Pyrénées (illustration)
Ours des Pyrénées (illustration) © Maxppp - Philippe Clément

Françoise Salle-Canne, éleveuse de brebis à Lançon, est encore choquée par l'attaque que son troupeau a subie la semaine dernière. Un prédateur, sans doute un ours, est entré dans la bergerie, à une cinquantaine de mètres des habitations. L'éleveuse a retrouvé des poils de l'animal et ils sont en cours d'analyse. L’éleveuse a découvert au réveil, une brebis morte, un agneau blessé a aussi dû être euthanasié.

Une manifestation ce jeudi

Depuis cet événement, beaucoup de questions se posent pour l'éleveuse qui possède environ 300 bêtes : "Il faut faire quoi ? Parce que bon, déjà, avec les patous et les clôtures, c'est pas évident parce qu'il y a des patous qui ont été tués l'année dernière en Barousse."

Quand on voit qu'il rentre dans les bergeries, que voulez vous qu'on fasse de plus ? 

Françoise Salle-Canne ne sait plus quoi faire avec ses animaux : "Les mettre dedans, les enfermer et fermer les portes ? On a des grilles aux fenêtres... On le sait que l'ours passe, qu'il y a des prédations. Il passe quand il vient de la vallée du Louron, il traverse notre forêt, mais quand même à une distance assez éloignée du village. Mais là, vu la façon dont il s'approche du village, on se sent un peu plus en danger."

Reviennent aussi les images de l'attaque : "Si j'avais été à la bergerie, en train de m'occuper de mes bêtes, si j'avais été derrière le volet quand il l'a ouvert, que se serait il passé ? C'est impossible, on ne peut pas cohabiter comme ça."

Les éleveurs du secteur prévoient d'organiser une manifestation sur le rond-point d'Arreau, à 10h30, ce jeudi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess