Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray

Attaque d'une église : "toutes les religions doivent faire front contre le terrorisme" (Mgr Armand Maillard)

mardi 26 juillet 2016 à 17:10 Par Jonathan Landais, France Bleu Berry

Actuellement en Pologne pour les JMJ, l'archevêque de Bourges Monseigneur Armand Maillard se dit "horrifié" par l'attaque d'une église près de Rouen, mais il appelle à éviter les "amalgames, la haine et la violence" contre les autres religions.

LE LIEU DE L'ATTAQUE
LE LIEU DE L'ATTAQUE © AFP - CHARLY TRIBALLEAU

Bourges, France

Monseigneur Armand Maillard a appris la terrible nouvelle vers 13h, ce mardi, alors qu'il rentrait déjeuner à l'hôtel de Cracovie où sont logés les évêques de France. "C'est l'évêque du Havre qui m'a informé de cette attaque, me disant qu'il avait déjà reçu des consignes du Préfet pour renforcer les consignes de sécurité dans son diocèse". L'archevêque de Bourges est actuellement en Pologne avec une délégation de 46 berrichons venus participer aux JMJ, les Journées Mondiales de la Jeunesse.

"C'est le choc et l'incompréhension qui continue après Nice, après l'Allemagne (...) choc que je ressens d'autant plus que nous sommes ici en Pologne avec 80% des évêques de France, avec les jeunes de tous les pays, ils sont plus d'un million (...) on espère que tous ces jeunes ne seront pas menacés ici à Cracovie la ville du Pape Jean-Paul II, car cela instaure une climat de peur tout à fait fondé, où tout devient possible".

Les musulmans aussi se sentent désemparés, toutes les religions doivent faire front

"Je crois que dans ces cas-là l'émotion ne doit pas être plus forte que le reste et entraîner des réactions passionnées et incontrôlées, il faut refuser cela (...) ce qui est important c'est que toutes les forces morales et spirituelles de toutes les religions fassent front (...) les musulmans sont aussi désemparés de voir que l'on puisse exploiter leur religion en créant ainsi une menace permanente (...) je souhaite que cela n'entraîne pas des haines folles et incontrôlées des uns contre les autres, la haine et la violence ont toujours conduit à des impasses".

A-t-il reçu des consignes des autorités pour renforcer la sécurité dans les églises du Berry ? "Non pas encore, mais il y avait déjà une vigilance renforcée depuis les attentats du Bataclan". Des policiers étaient présents à la cathédrale de Bourges lors des messes de Noël. Le Ministère de l'Intérieur pourrait annoncer de nouvelles mesures dans les jours qui viennent pour renforcer la sécurité dans les lieux de culte.