Faits divers – Justice

Attentat de Berlin : la sécurité est renforcée sur les marchés de Noël en France

Par France Bleu, France Bleu mardi 20 décembre 2016 à 7:54 Mis à jour le mardi 20 décembre 2016 à 19:00

La police allemande penchait pour un attentat après le drame survenu lundi soir à Berlin
La police allemande penchait pour un attentat après le drame survenu lundi soir à Berlin © AFP

La sécurité des marchés de Noël a été "immédiatement renforcée" en France après l'attentat qui a fait au moins douze morts à Berlin lundi soir, a annoncé quelques heures après l'annonce du drame le ministre de l'Intérieur, Bruno Le Roux.

Le ministre de l'Intérieur, Bruno Le Roux, a annoncé lundi soir que la sécurité des marchés de Noël a été "immédiatement renforcée" en France, quelques heures après l'attentat qui a fait au moins douze morts à Berlin.

Le marché de Noël des Champs-Elysées particulièrement exposé

Parmi les marchés de Noël particulièrement exposés car particulièrement populaires, ceux des Champs-Elysées, de Strasbourg, de Nice, de Bordeaux, Dijon, Brest, Le Mans ou encore Reims... Le marché de Noël des Champs-Élysées figurait parmi une dizaine de sites faisant figure de cibles potentielles pour six hommes arrêtés ces dernières semaines, notamment à Strasbourg, et qui projetaient un attentat le 1er décembre en région parisienne.

A LIRE AUSSI :

Maintenir une vigilance maximale

"La sécurisation des marchés de Noël a été immédiatement renforcée", a-t-il indiqué dans un communiqué, après l'attentat commis sur un marché de Noël à Berlin avec un camion lancé sur la foule, qui a tué au moins neuf personnes. "Dans ces circonstances, Bruno Le Roux a appelé l'ensemble des forces de l'ordre à maintenir une vigilance maximale et à conserver (leur) détermination face à la barbarie", poursuit le texte.

A LIRE AUSSI ►► Sécurité renforcée sur les marchés de Noël provençaux

La coopération franco-allemande dans la lutte antiterroriste continuera sans relâche pour que les démocraties gagnent le combat contre ceux qui veulent atteindre nos valeurs et notre liberté

Le ministre, qui "a appris, au retour de son premier déplacement à Berlin pour voir son homologue Thomas de Maizieres, l'attentat qui frappe douloureusement ce soir la capitale allemande", a exprimé "son entier soutien aux autorités allemandes et aux personnes touchées par cet acte criminel". "La coopération franco-allemande dans la lutte antiterroriste, qui était au coeur des travaux menés aujourd'hui entre les deux ministres, continuera sans relâche pour que les démocraties gagnent le combat contre ceux qui veulent atteindre nos valeurs et notre liberté", a-t-il ajouté.

Je leur demande de s'amuser, de sortir, je leur demande aussi d'être prudents, (...) je pense en particulier à la question de la sécurité routière

Sur Europe 1, le ministre, s'adressant aux Français, a affirmé "que leur protection est assurée et je leur demande de s'amuser, de sortir, je leur demande aussi d'être prudents, (...) je pense en particulier à la question de la sécurité routière". "Je demande la vigilance de chacun, je demande à ce qu'il n'y ait pas de climat de peur", a-t-il ajouté.

En toile de fond, le traumatisme de l’attentat de Nice

La police allemande penchait pour un attentat après le drame survenu lundi soir à Berlin, qui rappelle par ses circonstances l'attentat du 14 juillet 2016 à Nice en France au camion-bélier le soir de la fête nationale sur la Promenade des Anglais.