Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Attaque de loup ? Un veau mort déposé devant la préfecture de Lozère

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Un veau mort a été déposé ce mercredi devant la préfecture de la Lozère. Un éleveur assure être victime d’une attaque de loup.

Les éleveurs d'ovins opposés au loup en Lozère
Les éleveurs d'ovins opposés au loup en Lozère © Radio France - Sylvie Duchesne

Ce mercredi, des représentants de la Coordination rurale de la Lozère ont déposé devant l’hôtel de la préfète,  à Mende, un veau âgé de deux mois mort le jour-même dans un élevage du département. 

L’animal a été signalé au service départemental de l’Office français de la biodiversité (OFB) par son propriétaire, qui a déclaré avoir subi une attaque de loup

Le directeur départemental de l’OFB. a proposé à l’éleveur une expertise sur place dès le lendemain matin, au lieu des 48 heures prévues par la réglementation. Mais, selon la préfecture "le coup d’éclat de la Coordination rurale a empêché la conduite de cette expertise, qui nécessite le maintien de la carcasse à l’endroit du décès."

Valérie Hatsch, préfète de la Lozère, a dirigé une réunion d’urgence  pour un entretien approfondi avec l’éleveur, et pour une évacuation immédiate de la carcasse. La préfète "regrette que cette action l’ait empêchée de se rendre sur place pour assister aux constats et échanger avec l’éleveur, comme cela lui avait été proposé. Cette action va à l’encontre des intérêts de l’éleveur et nuit à la qualité du dialogue déjà engagé", avec l’ensemble des acteurs de la filière sur ce sujet sensible. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu