Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Attaque au couteau à Romans-sur-Isère

Attaque au couteau à Romans-sur-Isère : l'assaillant "aurait agi seul"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu, France Bleu Isère

Après l'attaque mortelle au couteau de samedi, le suspect, Abdallah Ahmed-Osman doit être présenté à un juge d'instruction antiterroriste dans la journée de ce mercredi, en vue d'une mise en examen selon le parquet national antiterroriste.

Boucherie dans lequel l'assaillant s'est emparé d'un couteau avant de blesser plusieurs personnes avant d'être arrêter.
Boucherie dans lequel l'assaillant s'est emparé d'un couteau avant de blesser plusieurs personnes avant d'être arrêter. © Radio France - Claire Leys

Le parquet national antiterroriste a ouvert une information judiciaire pour "assassinats et tentatives d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste", après l’attaque au couteau qui a fait deux morts et cinq blessés à Romans-sur-Isère. Abdallah Ahmed-Osman doit être présenté à un juge d'instruction antiterroriste, ce mercredi, en vue d'une mise en examen. Le parquet demandera son placement en détention provisoire

Samedi 4 avril, ce réfugié soudanais de 33 ans a attaqué sept personnes avec un couteau dans le centre-ville de Romans-sur-Isère, tuant deux personnes et en en blessant cinq autres. L'homme était inconnu des services de police, de gendarmerie et des renseignements. Les premiers éléments de l'enquête tendent à montrer "qu'il aurait agi seul, sans avoir été commandité par une organisation terroriste" selon le communiqué du Parquet.

-
- © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess