Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Attaques au marteau à Chalon-sur-Saône et à Dijon : un jeune homme de 17 ans se rend à la police

lundi 29 janvier 2018 à 12:21 Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne et France Bleu

Depuis quatre mois les enquêteurs de la police judiciaire de Dijon le recherchaient. Ce matin, un adolescent âgé de 17 ans s'est rendu aux policiers à Chalon-sur-Saône. Il affirme être l'auteur des coups de marteau portés à deux femmes et deux étudiants à Chalon et à l'université à Dijon.

C'est la police judiciaire de Dijon qui enquête sur les attaques au marteau à Dijon et Chalon
C'est la police judiciaire de Dijon qui enquête sur les attaques au marteau à Dijon et Chalon © Radio France - DR

Dijon, France

Un jeune homme de 17 ans serait derrière le mystérieux commando lié à l'ultra droite ayant revendiqué plusieurs attaques au marteau à Chalon-sur-Saône le 13 septembre et à l'université de Bourgogne à Dijon le 17 septembre. L'auteur présumé des faits s'est rendu ce lundi 29 janvier peu avant 11 heures aux forces de police. Le jeune homme s'est présenté au commissariat de Chalon-sur-Saône. Il a aussitôt été placé en garde à vue.  

On en sait pas plus pour le moment sur les motivations du jeune homme lequel est entendu par les enquêteurs. Selon l'Agence France Presse, le jeune homme aurait envoyé un message à la presse régionale annonçant sa reddition à  la condition d'être traité dignement. Il aurait affirmé avoir agit seul et inventé de toutes pièces le "commando de défense du peuple et de la patrie française" qui a revendiqué les attaques au marteau. Le procureur de la République de Chalon-sur-Saône, Damien Savarseix indique que " à ce stade de l'enquête, il serait le seul auteur des revendications." Le procureur de Chalon doit tenir une conférence de presse ce mardi en fin de matinée. 

Le 13 septembre en plein centre-ville de Chalon-sur-Saône, un individu avait frappé à l'aide d'un marteau à la tête deux femmes choisies au hasard. Les victimes avaient été gravement blessée. Quatre jours plus tard, sur le campus de l'université de Dijon, deux étudiants avaient été à leur tour frappés au marteau. Les deux agressions avaient été revendiquées par un mystérieux groupe baptisé, "le comité de défense du peuple français." Enfin, le groupe avait menacé la rencontre de foot entre Dijon et Troyes le 18 novembre. 

Le portrait robot diffusé fin septembre par les enquêteurs, après les attaques au marteau - Aucun(e)
Le portrait robot diffusé fin septembre par les enquêteurs, après les attaques au marteau -