Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Attaques de distributeurs de billets à l'explosif dans les Vosges et Haute-Saône : sept interpellations

110 gendarmes ont été mobilisés ce mardi 19 janvier pour interpeller sept personnes dans les Vosges, en Haute-Marne et en Isère, soupçonnées de faire partie d'un groupe criminel à l'origine des attaques des distributeurs à partir d'avril 2020.

(image d'illustration) En avril 2020, quatre distributeurs de billets ont été vandalisés à Contrexéville et Vittel dans les Vosges, à Saint -Loup-sur- Semouse en Haute-Saône
(image d'illustration) En avril 2020, quatre distributeurs de billets ont été vandalisés à Contrexéville et Vittel dans les Vosges, à Saint -Loup-sur- Semouse en Haute-Saône © Radio France - Lagain Aurelie

Le parquet de la Juridiction interrégionale spécialisée, la JIRS installée à Nancy, révèle dans un communiqué ce vendredi 22 janvier avoir mené une vaste enquête et une série d'interpellations suite à quatre attaques à l'explosif de distributeurs de billets dans des agences bancaires ou postales à Contrexéville et Vittel dans les Vosges et à Saint-Loup-sur-Semouse en Haute-Saône à partir d'avril 2020. 

Un groupe criminel itinérant 

Sept personnes, âgées de 31 à 50 ans ont été arrêtées ce mardi 19 janvier dans les Vosges, en Haute-Marne, en Isère. 110 gendarmes ont été mobilisés pour ce coup de filet d'envergure. Les enquêteurs ont réussi à déterminer que le groupe criminel itinérant agissait principalement depuis la Haute-Marne et dans les départements voisins.

Selon le parquet de la JIRS, six des personnes mises en cause ont été placées en détention provisoire, trois autres ont été placées sous contrôles judiciaires "conformément aux réquisitions du parquet" . 

Près de 51.000 euros en liquide volés et des milliers d'euros suite aux dégâts

Lors des perquisitions, les enquêteurs ont retrouvé des bonbonnes de gaz, des tuyaux, des équipements pour voler des voitures, deux véhicules volés dont un qui avait été enterré dans la propriété d'un des malfaiteurs présumés. 

Si le préjudice s'élève à plusieurs centaines de milliers d'euros à cause notamment des destructions causées par les attaques, (un arrêté de péril a dû être pris pour l'immeuble endommagé à Contrexéville et des locataires du bâtiment vandalisé à Vittel ont dû déménager), les auteurs ne sont réellement partis qu'avec 51.000 euros en liquide.

Le parquet de la JIRS précise que les investigations se poursuivent.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess