Faits divers – Justice DOSSIER : Attentats en Espagne

Attentat de Barcelone : le conducteur de la camionnette abattu par la police

Par Julien Baldacchino, France Bleu lundi 21 août 2017 à 17:08 Mis à jour le lundi 21 août 2017 à 21:46

La police était à la recherche du dernier membre présumé de la cellule djihadiste qui a agi en Catalogne.
La police était à la recherche du dernier membre présumé de la cellule djihadiste qui a agi en Catalogne. © AFP - BURAK AKBULUT / ANADOLU AGENCY

La police espagnole a abattu Younès Abouyaaqoub, identifié comme le conducteur présumé de la camionnette qui a foncé dans la foule jeudi à Barcelone, au cours d'une opération menée par les autorités près de la capitale catalane ce lundi après-midi.

La police catalane a confirmé ce lundi avoir abattu Younès Abouyaaqoub, identifié lundi matin comme le conducteur présumé de la camionnette qui a foncé dans la foule jeudi à Barcelone, tuant 13 personnes, plus une autre tuée par arme blanche après l'attaque. Cela a eu lieu au cours d'une intervention à Subirats, près de Barcelone en Catalogne, a indiqué la police catalane ce lundi après-midi.

L'imam soupçonné d'être à la tête de la cellule terroriste est mort

Selon des médias espagnols, l'homme a été repéré en début d'après-midi par une habitante de Subirats, avant de prendre la fuite dans les vignobles alentour. Les policiers l'ont localisé puis abattu sur une route, non loin d'une usine de traitement des eaux. Il a crié "Allahu Akbar" une fois encerclé par les policiers. La police a également évoqué, aux alentours de 17h, qu'il portait ce qui semblait être une ceinture d'explosifs.

Lundi soir lors d'une conférence de presse, le chef de la police catalane a également annoncé que l'imam Abdelbaki Es Satty, soupçonné d'être l'une des personnes-clé de la cellule djihadiste responsable de ces attentats, est mort dans l'explosion d'une maison, mercredi soir, moins de 24 heures avant les attaques de Barcelone.

Bilan de 15 victimes

Lundi matin, Joaquin Forn, responsable de l'Intérieur de Catalogne, avait déclaré sur Catalunya Radio que "tout porte à croire que Younès Abouyaaquob était au volant de la camionnette". L'homme, un Marocain de 22 ans, était recherché depuis jeudi dans tout le pays, et même au-delà des frontières espagnoles : dimanche soir, le chef de la police régionale n'excluait pas la possibilité que le véhicule ait passé la frontière française.

Le bilan des attentats survenus en Catalogne s'élève désormais à 15 morts, dont 13 sur les ramblas de Barcelone, une à Cambrils, et une 15e annoncée lundi matin : le conducteur de la camionnette a tué à l'arme blanche un automobiliste dont il a volé le véhicule dans sa fuite. Toutes les victimes de l'attaque ont été identifiées.

Attentat de Barcelone : la police diffuse les photos d'un suspect - Visactu
Attentat de Barcelone : la police diffuse les photos d'un suspect © Visactu