Faits divers – Justice

Attentats du 13 novembre : Salah Abdeslam refuse toujours de répondre aux juges

Par Géraldine Houdayer, France Bleu Paris Région et France Bleu mardi 29 novembre 2016 à 11:32

En septembre, Salah Abdeslam avait également refusé de répondre aux juges.
En septembre, Salah Abdeslam avait également refusé de répondre aux juges. © Maxppp - Jean Pierre N'Guyen

Salah Abdeslam, le suspect-clé des attentats de Paris et Saint-Denis, a été extrait de sa cellule ce mardi matin, pour répondre aux questions d'un juge antiterroriste. Mais il reste muré dans le silence.

Salah Abdeslam, le seul membre encore en vie des commandos jihadistes des attentats du 13 novembre 2015, était convoqué, ce mardi matin, chez un juge antiterroriste. Il a "refusé de répondre aux questions", d'après des sources judiciaires.

Abdeslam n'a plus d'avocat

Salah Abdeslam n'a pas sollicité l'assistance d'un avocat. Il avait été extrait de sa cellule de Fleury-Mérogis au petit matin. Depuis son transfert de Belgique vers la France le 27 avril, le suspect-clé des attentats de Paris et Saint-Denis, qui ont fait 130 morts, garde le silence. Mi-octobre, ses avocats avaient renoncé à le défendre, ayant "la conviction qu'il ne s'exprimera pas". Salah Abdeslam est détenu à l'isolement et sous vidéosurveillance permanente à la prison de Fleury-Mérogis, dans l'Essonne.

Partager sur :