Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Attentat à la prison de Condé-sur-Sarthe : une femme mise en examen pour complicité et écrouée

La compagne d'un codétenu de Michaël Chiolo, l'auteur présumé de l'attaque au couteau de la prison de Condé-sur-Sarthe (Orne), a été mise en examen vendredi soir pour complicité et placée en détention provisoire.

La prison d'Alençon-Condé-sur-Sarthe (Orne). Extérieur de la prison, mur d'enceinte et mirador. 20 septembre 2018.
La prison d'Alençon-Condé-sur-Sarthe (Orne). Extérieur de la prison, mur d'enceinte et mirador. 20 septembre 2018. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Interpellée et placée en garde à vue mardi avec quatre autres femmes, la compagne d'un codétenu de Michaël Chiolo, l'auteur présumé de l'attentat de la prison de Condé-sur-Sarthe (Orne) survenu en mars dernier, a été mise en examen vendredi soir pour complicité et placée en détention provisoire. 

Cette femme âgée de 38 ans, dont le compagnon est déjà poursuivi dans cette affaire, est accusée d'"association de malfaiteurs terroriste criminelle" et "complicité de tentative d'assassinats sur personnes dépositaires de l'autorité publique", comme Michaël Chiolo.

Six personnes mises en examen

Les autres femmes interpellées au même moment ont été remises en liberté jeudi et vendredi, sans poursuite à ce stade, a précisé une source judiciaire à l'AFP. Âgées de 18 à 39 ans, elles avaient été arrêtées dans les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Loiret, par les enquêteurs de la Sous-direction antiterroriste (Sdat). Toutes sont "des compagnes de codétenus de Michaël Chiolo" avait précisé mardi une source proche du dossier.

Six personnes au total sont mises en examen dans cette enquête, dont trois autres anciens détenus de Condé-sur-Sarthe. Parmi eux figure Jérémy Bailly, membre de la filière jihadiste de Cannes-Torcy, condamné en juin 2017 à 28 ans de réclusion criminelle pour un attentat à la grenade à Sarcelles en 2012, des projets d'attaque et des séjours en Syrie.  

Un détenu radicalisé en prison

Deux surveillants ont été gravement blessés dans l'attaque de Condé-sur-Sarthe, menée à l'aide de deux couteaux en céramique par Michaël Chiolo, un détenu de 27 ans qui s'était radicalisé en prison. 

Selon le procureur de Paris, peu après les faits, ce dernier avait affirmé vouloir "venger" Chérif Chekatt, l'auteur de l'attaque jihadiste du marché de Noël de Strasbourg qui a fait cinq morts.

Choix de la station

France Bleu