Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Attentat au couteau à Nice

Attentat au couteau à Nice : "il faut soigner le mal à la racine", selon l'évêque de Coutances-Avranches

-
Par , France Bleu Cotentin

L'attentat au couteau survenu ce jeudi 29 octobre qui a fait trois morts dans la basilique Notre-Dame à Nice provoque une vive émotion dans la communauté catholique. Pour l'évêque de Coutances-Avranches, Monseigneur Laurent le Boulc'h, il faut notamment renforcer l'éducation à la fraternité.

La basilique de la Trinité à Cherbourg (photo d'illustration)
La basilique de la Trinité à Cherbourg (photo d'illustration) © Radio France - Frédéric Thiébot

"Mon premier sentiment est un sentiment d'horreur", réagit l'évêque du diocèse de Coutances-Avranches, après l'attentat au couteau survenu ce jeudi 29 octobre dans la basilique Notre-Dame à Nice. L'attaque a fait trois morts, dont le sacristain.

"Il y a des forces qui cherchent à opposer les religions entre elles, qui veulent détruire les bases de notre société laïc et démocratique", explique Monseigneur Laurent le Boulc'h. "Elles veulent engendrer un incendie incontrôlable alimenté par des actes de vengeances et d'exclusions."

L'évêque appelle à "lutter contre cette menace" en "soignant ce mal à la racine." Cela passerait par "un éveil au sens de la vie, un apprentissage à la rencontre et à la fraternité, les religions plutôt médiatrices de paix ont toutes leurs places dans ce travail."

"J'invite tous les catholiques à porter dans leurs prières les victimes et la nation tout entière, nous sommes à quelques jours de la Toussaint, ce n'est pas possible de ne pas penser à tout cela", conclut-il.

Avec le passage au niveau "urgence attentat" du plan Vigipirate, la surveillance des lieux de cultes manchois sera renforcée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess