Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Attentat à Charlie Hebdo : Hollande annonce un deuil national jeudi

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Le président François Hollande a annoncé une journée de deuil national jeudi, en mémoire des "héros" victimes de l'attentat perpétré mercredi contre la rédaction de Charlie Hebdo.

François Hollande lors de son allocution suivant l'attentat - capture d'écran
François Hollande lors de son allocution suivant l'attentat - capture d'écran

Jeudi sera une journée de deuil national en France. "Je l'ai décrété" a déclaré François Hollande mercredi soir. Le Président a ajouté que les drapeaux seront mis en berne pendant trois jours.  

> À LIRE ÉGALEMENT : Notre direct sur l'attentat contre Charlie Hebdo

Onze hommes et une femme, des "héros"

Onze hommes et une femme ont été tués mercredi dans l'attentat contre Charlie Hebdo, a déclaré François Hollande lors d'une allocution solennelle télévisée. "Ces hommes et cette femme sont morts pour l'idée qu'ils se faisait de la France, c'est-à-dire la liberté (...) Ce sont aujourd'hui nos héros" , a affirmé le Président. Le procureur de Paris François Molins avait annoncé plus tôt un bilan de 12 morts et 11 blessés, sans préciser le sexe des victimes.

L'unité à tout prix

Le président François Hollande a affirmé que "notre meilleure arme, c'est notre unité" . "Nous devons être nous-mêmes, conscients que notre meilleure arme, c'est notre unité, l'unité de tous nos concitoyens face à cette épreuve. Rien ne peut nous diviser, rien ne doit nous opposer, rien ne doit nous séparer" , a assuré le chef de l'État.

> DOSSIER : L'attentat à Charlie Hebdo

François Hollande a également annoncé qu'il recevrait les présidents des deux assemblées ainsi que les forces politiques représentées au Parlement "pour montrer notre commune détermination" . "Aujourd'hui c'est la République tout entière qui a été agressée" , a-t-il dit. "La liberté sera toujours plus forte que la barbarie" , a ajouté le président, appelant au "rassemblement de tous, sous toutes ses formes"

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu