Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Attentat dans une église normande : des Drômois et Ardéchois réagissent depuis les JMJ

mardi 26 juillet 2016 à 16:16 Par David Meilhac, France Bleu Drôme Ardèche

L'attentat perpétré dans une église en Normandie bouleverse la communauté catholique. De nombreux Drômois et Ardéchois sont cette semaine en Pologne pour les Journées Mondiales de la Jeunesse. Prêtres, évêques, fidèles dénoncent tous l'attentat, et appellent au respect entre les communautés.

Les Journées Mondiales de la Jeunesse en Pologne
Les Journées Mondiales de la Jeunesse en Pologne © Maxppp -

Un prêtre de 86 ans a été égorgé mardi matin dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray près de Rouen en Normandie, lors d'une prise d'otages au cours de laquelle une autre personne a été grièvement blessée. Les deux terroristes ont été abattus par la Brigade Rapide d'Intervention. L’état Islamique a revendiqué cet attentat, qui crée l'effroi dans la communauté catholique.

L'évêque de Viviers appelle les politiques à s'unir depuis Cracovie

Beaucoup de prêtres et les deux évêques de Drôme et d'Ardèche sont actuellement en Pologne, à Cracovie, pour les JMJ, les Journées Mondiales de la Jeunesse. 150 Drômois et 68 Ardéchois se trouvent sur place. Monseigneur Jean-Louis Balsa, l'évêque de Viviers en Ardèche a tenu à prendre la parole à travers un communiqué, publié sur le site du Diocèse ardéchois.

Nous sommes particulièrement sensibles à ne pas répondre au meurtre par la violence et la vengeance. Plus que jamais, nous avons besoin que tous ceux qui ont des responsabilités publiques œuvrent pour le service d'une véritable fraternité.

Interrogé sur France Bleu Drôme Ardèche, Mgr Balsa va plus loin, et appelle les femmes et hommes politiques à plus de retenue et de responsabilité. Il évoque notamment les polémiques qui ont suivi l'attentat de Nice.

J'étais effaré, alors que des gens mouraient encore, étaient encore dans les hôpitaux, par cette obscénité de se vautrer à la télé pour se diviser, pour s'accuser. (...) Les responsables publics feraient mieux de chercher une union nationale plutôt que de se diviser.

Pour l'évêque de Viviers Mgr Balsa, il ne faut pas répondre à la violence par la violence.

Message de paix entre les différentes communautés

Tous les catholiques présents en Pologne affirment prier pour les victimes de l'attentat, et appellent à ne pas stigmatiser les autres religions. Pour le prêtre de la paroisse de Crest Stéphane Nguyen, les catholiques doivent montrer l'exemple :

Le terrorisme n'est pas l'Islam. C'est une radicalisation vers l'islamisme. Ne montrons pas un visage de haine.

Pas d'amalgame, demande le prêtre de la paroisse de Crest, le Père Stéphane Nguyen

Les JMJ s'achèvent dimanche en Pologne.