Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Attentat de Conflans : enquête pour apologie du terrorisme contre deux collégiens à Strasbourg

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Deux jeunes de 12 ans scolarisés dans l'agglomération de Strasbourg auraient tenu lundi des propos laissant entendre qu'ils justifiaient l'assassinat de Samuel Paty. Une enquête est ouverte.

Hommage à Samuel Paty à Conflans-Saint-Honorine (Yvelines)
Hommage à Samuel Paty à Conflans-Saint-Honorine (Yvelines) © Radio France - Alice Kachaner

Une enquête pour apologie du terrorisme visant deux collégiens est ouverte à Strasbourg après des incidents survenus lundi 2 novembre lors de l'hommage à Samuel Paty, le professeur assassiné à Conflans-Saint-Honorine (Yvelines). Le parquet précise que l'enquête vise deux adolescent de 12 ans, scolarisés dans des collèges de l'agglomération strasbourgeoise.

Des incidents aussi en primaire

Les deux adolescents auraient tenu des propos laissant entendre qu'ils justifiaient l'assassinat de Samuel Paty. L'enquête est confiée à la Direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) de Strasbourg et à la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Bas-Rhin.

Deux autres incidents ont été signalés à la justice, concernant cette fois des enfants de 8 et 9 ans, scolarisés dans des écoles primaires. Une "évaluation sociale par les services du département" du Bas-Rhin a été ordonnée, précise le parquet de Strasbourg.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess