Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
L'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing est mort à l'âge de 94 ans "des suites du Covid"
Dossier : Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Attentat de Conflans : l'hommage des enseignants devant la Sorbonne ce mardi

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Avant l'hommage national dans la cour d'honneur de la Sorbonne mardi, le corps enseignant s'est réuni devant l'université. Moment de recueillement pour Samuel Paty, ce prof d'histoire-géo décapité vendredi à Conflans-Sainte-Honorine après avoir montré des caricatures à ses élèves.

Devant la Sorbonne, hommage du corps enseignant à Samuel Paty
Devant la Sorbonne, hommage du corps enseignant à Samuel Paty © Radio France - Faustine Calmel

Quelques dizaines d'enseignants et autant d'étudiants se sont retrouvés à la mi-journée devant les colonnes de l'université de la Sorbonne au centre de Paris ce mardi, pour un hommage à Samuel Paty. Après un prélude au son de la marche funèbre, la responsable de l'UFR d'Histoire a déclamé des articles de la Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen, dont l'article 12 "aucun sujet n'est a priori exclu du questionnement scientifique et pédagogique".

Des mots pour se recueillir

Référence à ce que beaucoup dénoncent ici comme "_la difficulté d'enseigner certains thèmes_, certains événements" explique Cécile Falliès, maître de conférence en géographie à Paris 1 Sorbonne. "J'étais enseignante avant en poste à Bagneux, l'année de l'affaire du gang des barbares. Les protagonistes avaient grandi ici, été à l'école ici, avant de torturer et tuer Ilan Halimi. Et le terme de juif était un gros mot en 2007 sur la commune. J'ai cherché un échappatoire dans l'université. Ce contexte rend encore plus courageux les collègues qui comme Samuel Paty appliquent ce qui est dans leur mission d'enseignement". 

Cécile Falliès qui a pris la parole pour lire un texte de sa composition, entre les lectures de Paul Eluard, Antoine de Saint-Exupéry ou Albert Camus.

Défendre les valeurs de la République

Tous ces enseignants rappellent l'importance de défendre à la fois les valeurs de la République, l'esprit critique, la liberté d'expression. Et saluent le courage de leur collègue Samuel Paty.

Ils se félicitent aussi que demain soir ce soit dans les murs de la célèbre université de la Sorbonne qu'Emmanuel Macron vienne prononcer son discours d'hommage national. "C'est pour dire que l'université doit rester le socle de ces valeurs communes. C'est plus approprié que les Invalides", estime l'un d'eux, "un espace où l’œcuménisme trouve son sens".
 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess