Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tags et vitres brisées à la mosquée Nur El-Muhamadi de Bordeaux

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Des dégradations ont été commis à la mosquée Nur El-Muhamadi de Bordeaux, quartier Saint-Michel. Des tags ont été découverts sur un mur de la mosquée, et des vitres ont été brisées. Le ministre de l'Intérieur Gérard Darmanin a demandé à renforcer la sécurité.

Les vitres ont été brisées à l'entrée de la mosquée.
Les vitres ont été brisées à l'entrée de la mosquée. © Radio France - Thomas Coignac

Des dégradations ont été commises dans la nuit de mardi à mercredi sur la mosquée Nur El-Muhamadi, rue des Menuts dans le quartier Saint-Michel à Bordeaux. Des vitres ont été brisées et des murs tagués, indique la préfecture de la Gironde. La phrase "Mahomet = Lâche", était notamment inscrite, accompagnée de croix celtes et de croix de Lorraine. Les tags ont rapidement été effacés avant 7h ce matin. 

Le préfet délégué pour la sécurité et la défense, s’est entretenu avec les responsables du culte musulman, et leur a fait part du soutien de l’État. Des patrouilles de police seront déployées dès ce mercredi aux abords des lieux de prières, comme l'a demandé le ministre de l'intérieur Gérald Darmanin.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Une plainte a été déposée ce mercredi matin et des investigations sont en cours. C'est la deuxième fois en une semaine que cette mosquée de Bordeaux est la cible de tags, selon un membre de l'association qui la gère. Mercredi 14 octobre, il y avait été inscrit "Ni Dieu ni maître ni proxo ni mari". 

En cette journée d’hommage national à Samuel Paty l'enseignant d'histoire-géo décapité à Conflans-Sainte-Honorine pour avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves, la préfète de la Gironde, Fabienne Buccio "appelle à l’unité de tous et condamne avec la plus grande fermeté ces actes inacceptables qui n’ont pas leur place dans la République française".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess